Notre sélection d’albums à retenir de 2020

On ne manque pas à la tradition : on vous souhaite une bonne année avec en prime notre sélection des disques qui ont marqué 2020 !

Sevdaliza – Shabrang

Trois ans après la sortie de son sublime ISON qui s’était aisément glissé dans notre Sélection d’albums de 2017Sevdaliza signait fin août un retour en grandes pompes avec Shabrang, corpus de 15 pistes plus mystiques les unes que les autres ! Un nouvel opus qui confirme toute l’admiration qu’on a envers cet ovni musicale qu’on suit depuis ses débuts.

A retrouver ici.

The Strokes – The New Abnormal

Avec cinq albums iconiques à leur actif, The Strokes n’avaient plus rien à prouver… Toutefois, la bande a bien grandi et semble avoir retrouvé une complicité particulière qui s’est aussi bien ressentie dans la promotion qu’à l’écoute de l’opus. Les 9 tracks défilent à une vitesse folle… Difficile de ne pas y retourner à plusieurs reprises ! Riche dans son contenu, ce sixième disque se veut aussi sombre que coloré.

A retrouver ici.

Woodkid – S16

Avec S16, Woodkid avait le désir de se réinventer, loin de l’approche plus classique de son premier album. En jouant avec des compositeurs plus contemporains, en poussant les orchestres à jouer avec des techniques inédites et en retraitant beaucoup de sons sur ordinateur, il cherche à aller vers des sons moins lisses, presque irrévérencieux. Jonglant habilement entre puissance et silence, il crée une sorte de calme avant le tempête, si bien que quand la vague Woodkid vient nous frapper il est impossible d’y résister.

A retrouver ici.

ANIMALI – Mary D. Kay

Avec ce premier album qui relève de sujets très actuels, traitant des activités quotidiennes et de leurs conséquences souvent dramatique sur l’humanité et le monde, les deux amis lyonnais frappent fort ! A la fois élégant et intemporel, Mary D. Kay se reçoit comme un grand bol d’air frais, une petite douceur indie psyché à écouter sans modération !

A retrouver ici.

Caribou – Suddenly

Après un EP sorti l’an dernier avec son side-project house Daphni, Dan Snaith reprend son plus fameux alias pour nous sortir un septième album, six ans après l’inoubliable Our Love. Ce nouveau disque est d’une richesse incroyable : les titres s’enchaînent mais ne se ressemblent pas, proposant chacun une identité qui lui est propre. Un surprenant mais passionnant mélange des genres !

A retrouver ici.

Fontaines D.C. – A Hero’s Death

Après Dogrel, leur premier album des plus fougueux, Fontaines D.C. nous fait ici une tout autre proposition. Le quintet revient avec des titres beaucoup plus posés, plus lents qui semblent plus intimes, personnels et quelque peu plus sombres. Un deuxième album qui n’a rien à envier à son prédécesseur !

A retrouver ici.

Tempesst – Must Be A Dream

Après quelques singles et EP, Tempesst a réussi le pari de mélanger un très grand nombre d’influences avec subtilité et minutie tout en nous proposant quelque chose qui nous est très agréablement familier sans tomber dans le déjà-vu. En passant des harmonies vocales aux orchestrations amenant cordes et cuivres, Must Be a Dream est véritablement un album que l’on vit et ressent et auquel on risque de s’accrocher pour un bon bout de temps.

A retrouver ici.

Keep Dancing Inc – Embrace

Keep Dancing Inc nous offre là un premier album dont il va être difficile de se lasser. Après cinq puis dix puis quinze écoutes, aucun titre ne perd de son charme ! Embrace agit comme une explosion de couleur et semble annoncer de beaux jours à venir pour le groupe.

A retrouver ici.

Asgeir – Bury The Moon

Bury The Moon est un retour aux sources pour le jeune artiste. On retrouve cette folk authentique et chargée en émotion de ses débuts parsemée de gimmicks plus électroniques. Avec cet album, Ásgeir semble ne s’être mis aucune limite. Il écrit avec le cœur, dégage une pureté et une humilité qui nous laisse pantois !

A retrouver ici.

Kevin Morby – Sundowner

Sundowner dépeint un délicat mélange d’émotions intimes, de mélancolie et de contemplation. Un album qui sait prendre son temps, et qui s’installe paisiblement comme l’un des plus réussis de Kevin Morby.

A retrouver ici.


En dehors des traditionnels albums, on se devait de mettre en avant cinq EP qui ont tourné en boucle dans nos oreilles !

Mokado – Ghosts

A travers six pistes, Mokado construit un univers riche, texturé, tout simplement saisissant ! Et ce qu’on apprécie tout particulièrement chez ce talent c’est l’attention portée à ses visuels, que ce soit cette pochette intrigante, ses clips ou encore ses masques portés sur scène… On est tout simplement admiratif de ce jeune homme qui marque la scène électronique française avec une patte qui lui est propre et on lui pressent un bel avenir !

A retrouver ici.

Yseult – Brut

Armée de sa voix inégalable, de son charisme et de sa créativité Yseult nous fait vibrer avec elle à travers les six titres de ce nouveau projet, un EP dans lequel elle explore la complexité du sentiment amoureux et les nuances de la sexualité, nous faisant osciller entre douceur et chaleur.

A retrouver ici.

Bingo Club – Separated

Separated fait l’effet d’un gros trip dont on ressort apaisé. Bingo Club fait un sans faute en 5 titres avec un projet hors des sentiers battus. Un premier EP consistant et hypnotique. Longue vie au Bingo Club !

A retrouver ici.

Nuit Oceān – Fire Divine

Au fil de l’écoute, on découvre divers gimmicks portant cet EP avec élégance et ayant pour effet premier de nous hypnotiser. Mais cette apparente simplicité dans ses productions cache une complexité mêlant avec brio pop onirique parsemée de pointes d’électro et offrant un background idéal pour mettre en valeur la voix pleine de sensibilité de Steve…

A retrouver ici.

Fils Cara – Volume

Avec Volume, Fils Cara propose un mini-album entre rap et pop rêveuse, avec des textes remplis d’une poésie moderne habillement maîtrisée, le tout posé sur des mélodies mélancoliques. Ainsi, ce premier opus est une plutôt belle présentation de son univers qui semble sans frontière !

A retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *