Now Reading
Review : Mokado – Ghosts

Review : Mokado – Ghosts

Un peu plus d’un an après la parution de son premier EP, Mokado fait son retour par la grand porte avec Ghosts. 

En octobre dernier, nous partions à la rencontre de cet intrigant producteur made-in-France au Hasard Ludique, en première partie de notre Tourist adoré ! Et alors que nous ne connaissions que très peu l’univers de cet artiste, il était rapidement parvenu à nous convaincre avec un set parfaitement ficelé et diablement catchy. Quelques mois plus tard, on le retrouve autour d’un nouvel opus qu’on se languissait d’écouter et on peut déjà vous l’affirmer : on n’a pas été déçu !

En allant composer son EP dans sa maison de famille au printemps 2019, Sylvain Bontoux a découvert les carnets de son arrière-grand-père qui relataient ses diverses aventures et histoires personnelles des années 1940 à 1990. S’inspirant de cela, Mokado a décidé de donner vie aux personnages qui peuplent les pages de ce carnet en imaginant leurs aventures et leurs émotions. Un projet mené à bien grâce à des productions électroniques à la croisée entre techno et minimale, parfaitement rythmées, le tout en six chapitres qui font ressortir les fantômes du passé, ceux d’Afé, Mona, Altaïr et Pelagios.

 

Après une introduction qui nous plonge dans une ambiance mystérieuse avec des sonorités fantasmagoriques, on fait la connaissance de Mona, une voisine de chambre d’hôtel. Avec ce titre, Mokado a « humblement essayé de faire entendre la voix et la détresse de cette femme violée le 8 août 1940 ». Une histoire dont son arrière-grand-père a été témoin et qu’il retranscrit en musique à travers des nappes électroniques qui nous donnent l’impression d’entendre la détresse d’une voix féminine… S’en suit le récit d’Altaïr, un homme abandonné dans Paris, près du pont Mirabeau, au cœur de l’hiver 1940. Une autre histoire intrigante qui se transforme en une des pistes musicales les plus belles qu’on ait écoutées ces derniers temps. Un réel coup de cœur !

Pour attaquer cette second moitié d’EP, le Frenchy nous offre une interlude de deux minutes qui met en avant le marimba comme étant un outil de mesure du temps et marque ainsi le côté nostalgique, mélancolique de cet opus. Arrive le lead single Afe, qui relate l’histoire de la grand-mère de Mokado en escapade avec son mari dans un pays inconnu et en guerre, avançant sans but précis lors du Noël 1959 sur les routes d’Algérie. Mokado explique que « cela faisait plusieurs mois qu’ils ne s’étaient pas vus. Ils se retrouvent à Tiaret pour profiter des fêtes ensemble. Ils voyagent ensemble sur une petite motocyclette à travers la région. Une petite neige recouvre les plaines ». Cette épopée se traduit par une musique obsédante, comme une course effrénée rythmée au son d’un kawala qui souligne ce côté d’évasion, de voyage à la perfection. On conclut ce voyage intime avec Pelagios, une piste instrumentale plus douce dans laquelle on fait la connaissance d’un marin rencontré à Sainte-Maxime.

 

A travers six pistes, Mokado construit un univers riche, texturé, tout simplement saisissant ! Et ce qu’on apprécie tout particulièrement chez ce talent c’est l’attention portée à ses visuels, que ce soit cette pochette intrigante ou encore ses clips en toute objectivité parfaits, à l’instar de celui de Mona sorti vendredi dernier, en même temps que l’EP. On est tout simplement admiratif de ce jeune homme qui marque la scène électronique française avec une patte qui lui est propre et on lui pressent un bel avenir.

La release party de Ghosts aura lieu au Pop Up du Label le 26 février 2020 ! Notez bien la date, on risque de vous offrir quelques places…


Tracklist

1 . Intro

2. Mona

3. Altaîr

4. Interlude

5. Afe

6. Pelagios

Notre sélection : Altair, Mona, Afe

NOTE : 19/20

View Comments (3)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2021 La Distillerie Musicale. ALL RIGHTS RESERVED.