Review : Yseult – Brut

Un an après son dernier EP, Yseult revient en force avec Brut. Moins sombre et aux influences moins trap que Noir, ce nouveau projet explore la complexité du sentiment amoureux et les nuances de la sexualité, nous faisant osciller entre douceur et chaleur.

Il y a une semaine, Yseult nous bouleversait avec une session NEW OPERA de Colors absolument transcendante. Elle sort aujourd’hui son nouvel EP, Brut, qui s’annonçait comme un projet érotique, véritable exploration de sa sexualité. Comme d’habitude la chanteuse ne nous déçoit pas ! Armée de sa voix inégalable, de son charisme et de sa créativité elle nous fait vibrer avec elle à travers les six titres de ce nouveau projet.

L’EP s’ouvre avec INDÉLÉBILE, titre bouleversant portée par la voix tantôt fêlée, tantôt limpide d’Yseult. Le texte profond et fort nous fait ressentir toute la fragilité que l’on peut ressentir quand on aime. Cette vulnérabilité, qui fait toute la beauté de l’amour et qui peut aussi être si destructrice.

“C’est tellement douloureux de se rendre compte que celui qu’on aime ne nous mérite.. pas. Il est sain d’abandonner parfois, il est sain de vouloir se sentir aimer par une personne qui sera prêt à tout pour vous garder précieusement dans son cœur. “

 

Pour se remettre de nos émotions, l’EP se poursuit avec SEXE. Cette ode à la sensualité et au plaisir de presque 7 minutes fait monter la température et célèbre magnifiquement l’harmonie des corps, quand deux personnes rentrent en osmose et que le temps s’arrête pour quelques heures. La chanson, portée par la voix lascive d’Yseult sur un rythme ondulant, s’assombrit soudainement au milieu du morceau quand sa voix se fait plus grave et ultra sexy.

Pour l’unique duo de cet EP, 101 REGRETS,  la chanteuse à choisi S.Pri Noir, le rappeur parisien dont l’album est sorti en avril. Là encore le morceau est plus long que ce à quoi on est habitué. Durant ces 6 minutes, les deux artistes peuvent ainsi s’exprimer pleinement pour nous faire vivre la douleur d’une séparation, quand malgré la raison qui nous dit que l’histoire était vouée à l’échec, les sentiments prennent le dessus et la souffrance est forte : “c’est un mal pour un bien”. Au bout de 4 minutes, l’instru prend en puissance et la voix d’Yseult s’élève comme pour signifier le moment de délivrance, où l’on prend enfin conscience qu’une relation est terminée. Ce moment où la peine est la plus vive mais qu’elle se combine au soulagement de voir la fin d’une histoire compliquée, créant ainsi un sentiment complexe et indescriptible.

Avec BB et NEON ROUGE, on retrouve l’érotisme qui caractérise Brut. Ces chansons nous font vivre ce moment quand deux corps se trouvent et se complètent et qu’on perd le contrôle avec plaisir. Sur BB, le rythme se fait plutôt dansant, presque dancehall par moment. Cette instru vient comme une bouffée d’air, pour nous rappeler que si l’intensité de la passion et la souffrance font partie de l’amour, la douceur et la légèreté sont aussi étroitement liées à l’intimité. Sur NEON ROUGE, beaucoup plus lascive, on retrouve une certaine simplicité qui créé une transition parfaite avec BAD BOY, dernière chanson de cet EP.

BAD BOY, titre magnifique nous parlant de ces relations destructrices où l’amour et la haine se confondent. Quand malgré la passion, la noirceur prend le dessus et vient ruiner l’amour. Ce magnifique piano-voix, formule qui nous avait déjà touché sur Corps, est portée par la simple puissance vocale d’Yseult. Empreinte de douceur et de fêlures, sa voix appuie à la perfection des mots lourds de sens qui résonnent en nous et nous cueille avec justesse.

La pochette de l’EP, simple carré blanc, illustre parfaitement la pureté du sentiment amoureux. En résonnance avec le titre de ce projet, cette image, ou cette absence d’image, nous permet de nous concentrer sur ce qui compte : des sentiments bruts et purs, dénués d’artifice.


Tracklist

1. INDÉLÉBILE

2. SEXE

3. 101 REGRETS (feat. S. Pri Noir)

4. BB

5. NÉON ROUGE

6. BAD BOY

Notre sélection : INDÉLÉBILE, BB, BAD BOY

NOTE : 18/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *