Now Reading
Notre sélection d’albums à retenir de 2017

Notre sélection d’albums à retenir de 2017

Dernier jour de l’année, il est temps de faire le bilan… On vous propose ainsi de découvrir les albums qui ont marqué ces douze derniers mois dans un classement éclectique.

Talos – Wild Alee

Le jeune Talos est parvenu à créer son propre univers, rempli de grâce et de mélancolie qui ne vous laissera certainement pas indifférent. Avec ce premier album, il parvient à propager un sentiment de plénitude, de sérénité à travers ses treize compositions ô combien divines. Tout au long de l’écoute, on s’est laissé porter d’une piste à une autre, caresse après caresse, à la recherche d’un réconfort que l’on a rapidement trouvé. Avec son apparente naïveté solaire, il a compris que sa voix était son principal atout et la sublime à travers des arrangements musicaux légers comme l’air.

A découvrir ici.

Oscar & The Wolf – Infinity

Avec ce second album Oscar and the Wolf voit grand. Il nous balance une bonne couche de dark pop électro/R&B durant près d’une heure qui nous apparait vite trop courte ! On se laisse porter piste après piste dans un univers parfaitement stratifié mélangeant savamment les genres. Il le confie : « Je ne veux jamais faire des chansons qui soient uniquement tristes ou uniquement joyeuses ». Et c’est ce contraste qu’on apprécie particulièrement, oscillant entre mélancolie et allégresse tout au long de l’écoute ! Oscar and the Wolf créé et se renouvelle sans cesse, pour notre plus grand plaisir.

A découvrir ici.

Ibeyi – Ash

Ash apparaît comme une continuité logique dans le développement de l’univers musical des deux sœurs. Il est un album qui associe à nouveau des rythmiques électro contemporaines avec des sonorités traditionnelles. Une dualité qui se ressent tout au long de l’écoute. Les jumelles d’Ibeyi sont deux personnes à part entière et mettent en musique ce qui les différencie mais aussi ce qui les rassemble. Sa richesse instrumentale, l’éclectisme entre les diverses pistes et le mélange des genres font de ce second album un indispensable. Et à ce qu’il parait, leur troisième album est d’ores et déjà en préparation..!

A découvrir ici.

Dillon – Kind

Mélancolie et expérimentation sont les deux mots qui résument à la perfection ce troisième opus. Fort du succès de ses précédents albums, Dillon a fait un come-back quelque peu discret mais diablement envoûtant en novembre dernier avec Kind. Rompant avec le spleen de ses précédents opus – on se souvient tous du magnifique et sombre Thirteen Thirtyfive qui lui avait permis de percer – elle dévoile un album intense porté par des sonorités électroniques sensuelles et une certaine espièglerie dans sa voix, notamment sur Shades Fade. Un recueil plus mature, plus aboutit, d’une intensité rare !

A découvrir ici.

Isaac Delusion – Rust & Gold

Pour ce second album, les parisiens d’Isaac Delusion ont mit le paquet ! Première chanson en français, productions diverses et variées, guitares acerbes, tout était réuni pour combler notre insatiable curiosité après un premier album fort notable. Chacune des pistes a le potentiel d’un single et cela se ressent d’autant plus quand on les voit sur scène. The SinnerBlack WidowDistance, etc. Impossible de choisir notre titre favori tellement ils sont tous incroyables ! Un album à écouter en toute circonstance.

A découvrir ici.

SOHN – Rennen

En début d’année, le britannique nous présentait Rennen, son second album porté par un lead single dantesque, SignalA travers ses dix pistes, SOHN nous livre certainement l’opus le plus recherché instrumentalement parlant ! Instantanément hypnotisé, on en arrive à écouter cet opus en boucle, sans perdre une once de plaisir tant il est riche et envoûtant !

A découvrir ici.

Chill Bump – Going Nowhere 

Qui a osé dire que le hip-hop français est lisse voire ringard ? Certainement quelqu’un qui ne connait pas Chill Bump ! Reprenant la recette de leur succès tout en la perfectionnant, le binôme tourangeau nous impressionne avec des beats lourds et des textes percutants. En effet, Bankal nous livre des productions toujours aussi efficaces et soignées sur lesquelles Miscellaneous nous pose un flow déconcertant qui ferait pâlir d’envie bon nombre de rappeurs américains… Un projet hybride qu’ils défendront à la Cigale en mai prochain !

A découvrir ici.

 Bonobo – Migration

Avec ce sixième effort, Bonobo fait le souhait de briser les frontières, d’ouvrir les horizons grâce à son electronica organique et douze titres qui nous invitent au voyage. Et c’est avec l’aide de Nick Murphy (ex-Chet Faker) qu’il nous aura livré la plus belle collaboration de l’année. Rien que ça ! Le producteur se renouvelle continuellement sans faire de faute et il faut avouer que la tâche était de taille tant son dernier opus The North Borders était grandiose. Congrats!

A découvrir ici.

 THEY. – Nü Religion: Hyena

Naviguant entre les genres – aussi bien hip-hop, trap, R&B que grunge – le duo basé à LA nous a balancé en février dernier un corpus éclectique de quatorze titres grandioses mené par le puissant U-RITE. Puissant et percutant, ce premier effort nous a mis une belle claque en abordant des thèmes assez communs d’une manière unique. Une prise de risque qui a porté ses fruits pour un binôme à suivre de près !

A découvrir ici.

Polo & Pan – Caravelle 

Le jeune binôme français Polo & Pan nous embarquait en mai dernier à bord de leur caravelle pour une année qui s’annonçait festive et estivale. Pari tenu ! On n’a qu’à fermer les yeux qu’on se retrouve instantanément en bord de plage se déhanchant sur une musique électro-pop acidulée, légère et irrésistible. Un voyage plus qu’agréable qui commence dans les Abysses pour s’achever dans un Pays Imaginaire. Outre leur album, nous avons eu la chance de les voir en concert et on ne peut que vous conseiller de faire de même! 

A découvrir ici.

 Nick Mulvey – Wake Up Now

Ca faisait un petit bout de temps qu’on n’avait pas eu de nouvelles du talentueux Nick Mulvey… Mais à l’écoute de son single Unconditional, on se dit que l’attente en valait franchement la peine! Avec un second album paru en septembre dernier, l’auteur-compositeur-interprète britannique nous ravit toujours autant avec sa folk si douce teintée d’influences africaines. L’ex-membre du quintet Portico Quartet nous régale avec des mélodies qui nous apparaissent comme intemporelles. A consommer sans modération !

A découvrir ici.

 Jaden Smith – SYRE

On a toujours été (en quelque sorte) intrigué par le personnage qu’est Jaden Smith. Avec ses diverses frasques, son look excentrique et sa tendance anti-conformiste, le petit Smith se cherche et à l’arrivée de son nouveau projet on a pris le parti de tendre l’oreille… Agréablement surpris à l’écoute de son premier véritable album, on le retrouve un brin novateur, parfois loufoque dans ses textes mais avec une envie réelle de créer son propre style entre rap, pop et rock ! 

A découvrir ici.

Kendrick Lamar – DAMN

Faut l’avouer, Kendrick Lamar fait parti des rares artistes à avoir une discographie frôlant la perfection ! Ainsi, inclure DAMN parmi les albums à retenir de l’année est une évidence! Qui ne le classera pas parmi les meilleurs albums de l’année ? Personne ! De son incontournable Humble à son dernier banger DNA, le jeune trentenaire varie son flow sans perdre une once de crédibilité. Un album différent de son prédécesseur mais tout aussi parfait !

A découvrir ici.

 Tomalone – Seuls

Loin d’être à ses débuts, on pressentait que la sortie du nouvel opus de Tomalone allait marquer les esprits et on n’a pas eu tort ! Porté par son incontournable Ensemble, Thomas nous prouve qu’il n’est pas là pour blaguer et nous balance des compositions qui détonnent. Outre ses arrangements audacieux, ses textes nous bouleversent et déclenchent en nous des émotions qu’on prend plaisir à découvrir. On vous le dit, Tomalone est un artiste à suivre de près, en perpétuelle expérimentation et qui n’hésite pas à casser les codes pour explorer des contrées nouvelles, le tout avec un talent indéniable. Chapeau !

A découvrir ici.

 Sevdaliza – ISON

Comme l’adage le suggère, on a gardé le meilleur pour la fin ! Que dire de Sevdaliza et de son splendide ISON ? La jeune iranienne nous a totalement pris dans son univers fort intriguant depuis Sirens of the Caspian. Avec Time et Human, elle aura prouvé que ses expérimentations se transforment toujours en or. Elle possède un côté artistique fascinant, une esthétique captivante autant musicalement que visuellement – ses clips sont des réels chefs-d’oeuvre ! Une artiste inclassable qui semble être issue d’une autre planète. Tout simplement sublime et dépaysant !

A découvrir ici.


Quant aux EP qui ont rythmés nos journées durant cette belle année, on tient à mettre en lumière les deux splendides mini-albums de Tom Grennan – Release The Brakes et Found What I’ve Been Looking For – qui annoncent un premier album grandiose pour le printemps prochain. La jeune mancunienne IAMDDB nous aura convaincu avec Hoodrich, Vol. 3 et ses nombreux bangers. Les deux rebelles Jessie Reyez avec Kiddo et Bishop Briggs et sa pop puissante ! Côté électro, Tourist et InClose nous auront chacun transporté dans leur univers dépaysant et diablement catchy alors que ZHU aura ambiancé nos soirées estivales avec son électro addictive issue de Stardustexhalemarrakechdreams !

© 2021 La Distillerie Musicale. ALL RIGHTS RESERVED.