Now Reading
Introducing… Nochka

Introducing… Nochka

À 20 ans, Nochka porte le poids du monde sur ses épaules. Souvenirs de lycée, ancré dans un monde décousu où tout est à refaire. Une voix cristalline, à écouter au fin fond d’un plaide pour se consoler et pleurer un bon coup. 

De son vrai prénom, Nolwenn, originaire de Lyon, a toujours baigné dans un univers musical conséquent. Mère enseignante, chanteuse et directrice d’orchestre par passion, et un père directeur d’ensemble scolaire, amoureux des chansons francophones et africaines. Très tôt, comme bon nombre d’entre vous qui lisez ces lignes, Nochka a tenu un carnet, puis deux, puis trois, pour étaler et guérir ses maux, et s’épanouir d’une mélancolie qui la ronge. 

Avant d’écrire ses souvenirs, elle chante ceux des autres dans un EP, A Capella de Pomme, à Stromae en passant par Emma Peters. Aujourd’hui, Nochka se lance dans une étape importante. Celle de se dévoiler aux grands jours, avec ses propres mots. 

 

Demain me fait peur

Son premier single Pontu annonce Nochka comme une jeune femme anxieuse du “temps qui passe”. Un gribouillis de ses souvenirs de lycée, entre pause clope, devoirs intenses, premières cuites, etc. Une adolescence presque évaporée, et des expériences qui resteront à jamais dans sa mémoire.

 

 

Ce 16 novembre, Nochka poursuit son chemin vers nos oreilles avec Seule. Une voix pure, émotive, limite craintive, comme si l’artiste sortait de sa coquille pour éclore aux yeux du monde. Nochka dit à propos de ce morceau “On est tous le centre de notre monde, et quelque fois, on se sent seul, dans ce monde”. Un sentiment qui peut s’accentuer avec ce fameux “temps qui passe”. Une production très épurée, minimaliste, où seule la voix de Nochka résonne à certains moments. 

 

Et oui, c’est dur d’avoir 20 ans en 2022. Débrouillante, mais déprimée, comme sa génération, à travers sa musique, Nochka essaye d’apporter du soleil dans nos fils d’actualités toxiques. “On ne peut oublier le temps qu’en s’en servant” – citation de Baudelaire que vous aurez pu écrire sur votre dissert’ de philo, mais de part son auteur à permis à Nochka de libérer ses tracas et ses peurs.“c’est pas si grave” son premier EP nous a totalement envouté et sera à écouter dès le 02 décembre.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2021 La Distillerie Musicale. ALL RIGHTS RESERVED.