Now Reading
Review : SUUNS – FICTION

Review : SUUNS – FICTION

L’hyperactif Ben Shemie est de retour aux affaires avec SUUNS et nous livre FICTION, un condensé de pop expérimentale.

Après deux efforts remarquables en solo (A Skeleton en 2019 et A Single Point of Light plus tôt cette année), le Montréalais Ben Shemie retrouve ses deux comparses de SUUNS pour ajouter six nouveaux titres à une discographie déjà bien foisonnante. Le trio a repris des enregistrements passés et y a superposé des idées nouvelles pour ce nouvel EP toujours plus expérimental.

On connaît SUUNS pour leur dark pop-rock, minimaliste mais jamais avare d’expérimentations et de trouvailles sonores en tout genre, et bien ce FICTION ne déroge pas à la règle. L’entrée en matière se fait de manière pour le moins embrumée. Une voix répétitive à l’écho presque religieux nous indique le début du voyage.

La cadence s’accélère ensuite sur BREATHE, morceau en collaboration avec Radwan Ghazi Moumneh (Jerusalem In My Heart), ami de longue date du groupe. Les deux formations avaient déjà travaillé ensemble il y a cinq ans à la création d’un album commun (Suuns & Jerusalem In My Heart). Sonorités moyen-orientales et synthétiseurs se mêlent sur ce titre instrumental. Un mélange des genres très en vogue actuellement, comme le prouve le succès de groupes comme Altin Gün ou Yin Yin.

Porté par la voix autotunée de son leader, l’EP prend une autre dimension avec PRAY et FICTION. Poursuivant ses expérimentations aperçues en solo, Shemie nous propose des chansons vaporeuses et affranchies des contraintes formelles. PRAY s’envole vers la cold wave à laquelle se mêlent guitares noisy tandis que FICTION tend vers le trip hop. Les trois SUUNS n’ont jamais eu peur de surprendre de tenter des choses « soniquement ».

Le lourd mur de son de DEATH vient ensuite évoquer le shoegaze de My Bloody Valentine. La voix éthérée et vaporeuse d’Amber Webber (Lighting Dust) est juxtaposée à des grésillements persistants. L’ambiance pesante se poursuit sur une étrange reprise de Trouble Every Day de Frank Zappa qui clôture l’EP. De la chanson originale, seul le texte est conservé. La voix est trafiquée, le débit de parole est angoissant. L’écoute peut même être inconfortable.

En poussant leurs expérimentations un cran plus loin, SUUNS arrivent toujours à se réinventer. Si, par ses bizarreries parfois, FICTION demande à l’auditeur un certain effort, on vous promet que l’on ne ressort pas de ce voyage indemne.


Tracklist

1. LOOK

2. BREATHE

3. PRAY

4. FICTION

5. DEATH

6. TROUBLE EVERY DAY

Notre sélection : PRAY, FICTION

NOTE : 17/20

View Comment (1)
  • La reprise de « Trouble Every Day  » nous rappelle que les textes de Frank Zappa sont parfois de plus en plus … actuels . Elle peut aussi nous donner envie de la comparer à la version un peu plus lisse (musicalement et verbalemen t) de She Drew The Gun

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2021 La Distillerie Musicale. ALL RIGHTS RESERVED.