Review : Boy Pablo – Wachito Rico

Fer de lance de la dream pop, l’irrésistible Boy Pablo sort officiellement son premier album, Wachito Rico.

C’est un vent de fraîcheur et de bonne humeur tout droit venu de Norvège qui se répand dès que Boy Pablo débarque dans nos oreilles. Fiers représentants de la dream pop, Nicolas Muñoz et sa bande sont déjà bien installés sur la scène internationale, avec déjà deux EP (Roy Pablo en 2017, Soy Pablo en 2018) et plusieurs tournées dans le monde en groupe au compteur. Un premier album qui ressemble donc plus à une confirmation qu’à une promesse.

Un album visuel

L’histoire de Wachito Rico a débuté cet été avec le clip de hey girl, premier chapitre de ce qui est devenu une mini-série en cinq épisodes. Les clips, réalisés par bedroom, racontent une histoire d’amour entre Wachito Rico (incarné par Nicolas Muñoz) et Sofia, et met en scène les amis de Boy Pablo (on aperçoit notamment les membres du groupe, ou encore Jimi Somewhere) dans un univers retro et décalé, à la manière de Wes Anderson. L’album est pensé comme la bande-son de cette romance, et nous fait passer par toutes ses étapes, de la rencontre (hey girl) à la séparation (rest up, leave me alone!).

entre confirmation et progression

La romance reste le thème principal des chansons de Boy Pablo, avec des textes parfois naïfs racontant ses sentiments et difficultés amoureuses. Côte musique, Boy Pablo reste d’abord sur les recettes qui ont fait son succès : du chorus dans les guitares, des synthés et des refrains accrocheurs aux mélodies enlevées. On note peu d’évolution dans le style et la construction des chansons du début de l’album, déjà révélées depuis quelques semaines, et qui s’inscrivent dans la même veine que les précédents projets.

C’est alors qu’arrive le très réussi te vas // don’t go, où la guitare acoustique puis le piano permettent à la mélancolie de s’exprimer pleinement. Par la suite, Boy Pablo tente de sortir un peu de sa zone de confort avec mustache et son côté retro. Le titre wachito rico, chanté dans un mélange d’espagnol et d’anglais est un clin d’oeil aux origines de Muñoz, né à Bergen de deux parents chiliens. On a hâte d’entendre en live cette explosion pop !

L’album se termine subtilement sur nowadays et i <3 u, deux ballades où l’on découvre un aspect plus profond de la voix de Nicolas Muñoz. Cela fait plaisir de voir Boy Pablo s’essayer à des nouvelles sonorités, alors que la recette menaçait de nous lasser, comme un bonbon trop sucré.

en bref

Boy Pablo confirme sa place de choix sur la scène dream pop avec cet album auto-produit et plein d’énergie. Peu de surprises, mais des titres calibrés, toujours efficaces. On adore surtout la mini-série de clips, qui donne une nouvelle vie aux chansons, et la fin d’album plus subtile et variée.


Tracklist

1. i hope she loves me back

2. hey girl

3. leave me alone!

4. honey

5. rest up

6. te vas // don’t go

7. aleluya

8. come home

9. mustache

10. vamos a la playa

11. wachito rico

12. nowadays

13. i <3 u

Notre sélection : wachito rico, te vas // don’t go, nowadays

NOTE : 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *