Now Reading
Review : Mustafa – When Smoke Rises

Review : Mustafa – When Smoke Rises

Chargé d’émotions, le poète Mustafa dévoile son premier album intitulé When Smoke Rises. 

Il y a ce genre d’artiste qui nous emmène sur une autre planète. C’est le cas de Mustafa. À 24 ans, l’artiste à explosé pendant le confinement grâce à sa plume émotive et sa frissonnante voix interprétant son morceau Air Forces dans les studios du COLORS.

C’est d’abord en tant que poète spoken word que Mustafa se fait une réputation, il doit son surnom de Mustafa « The Poet » à son texte A Single Rose écrit à 12 ans seulement. Remarqué, il se lance quelques années plus tard dans la musique en tant qu’auteur pour des stars de la pop comme The Weeknd ou Camila Cabello. Un destin qu’il était loin d’avoir prédit. 

Une violence omniprésente

Canadien, Mustafa grandit dans le quartier de Regent Park dicté par la violence et les gangs qui rythment le quotidien des habitants. Stay Alive, premier titre de Mustafa, témoigne de cette guerre vécue. Une voix poignante, une guitare tout en douceur, Mustafa chante son espoir d’apercevoir un monde meilleur pour lui et ses amis qu’on retrouve dans le clip. Il veut protéger et veiller sur ses proches. Avec ce premier morceau, Mustafa arrive à rendre un quotidien brutal, poétique et mélodieux. 

Un hommage

Sorti en avril dernier, Mustafa rend hommage sur ses terres à son ami Ali. Toujours très épuré, on ressent son deuil et traumatisme : « Oh I need time, to mourn you ». 

 

When Smoke Rise publié le 28 mai dernier est un hommage à un autre de ses amis, Smoke Dawg rappeur décédé en 2018 qui apparaît sur la pochette aux côtés de Mustafa. Un artiste qui faisait partie du collectif Halal Gang auxquels appartenaient Mustafa, mais aussi Puffy L’z qu’on entend à la fin de Air Forces. Produit avec, entre autres, l’aide de Jamie XX, on peut discerner des chants tribaux soudanais rendant hommage à ses racines.

Une envie d’émancipation

Avec sa voix douce et grâcieuse, Mustafa dépeint la violence dans laquelle il a grandi avec Separate et The Hearse. Dans le couplet unique de The Hearse, il raconte ce besoin de partir et d’évasion même si il reste attaché à son quartier, à sa famille et ses amis. On sent cette envie de tout laisser et ce besoin d’émancipation compliqué pour l’artiste. L’embourgeoisement du quartier fait qu’il ne se sent plus à sa place.

 

Très attaché à ses racines, il retrace dans son documentaire Remember Me, Toronto (2019) le parcours de différents artistes issus de quartiers populaire, dont la superstar Drake. Sorti en indépendant, Mustafa a même nommé son label : Regent Parks Songs. 

Un monde meilleur ?

Dans Capo avec le flamboyant Sampha, il prend son envol, mais reste attaché à son quartier : « I’ve held it all in, but I can’t go much longer ».  Avec le remarquable What About Heaven ? le chanteur-poète recherche le goût et le parfum du paradis. Est-ce en quittant son quartier ? Ou en trouvant l’amour ? Une éblouissante performance chez Jimmy Fallon est à admirer :

 

Mustafa conclut ce premier projet avec Come Back accompagné de James Blake au piano. Tentant d’apercevoir un petit bout de paradis au moins dans ses rêves. 

En bref 

Produit par Franck Dudes (Frank Ocean, Drake), Mustafa retrace toute sa jeunesse remplie de violences et de haine. Toutefois, grâce à ses 8 morceaux acoustiques, minimalistes et à la voix douce et bouleversante de l’artiste, une envie de rêve et d’espoir se dégage de ce projet. Un hommage solennel et fabuleux. 


Tracklist

1. Stay Alive 

2. Air Forces

3. Separate

4. The Hearse

5. Capo (feat. Sampha)

6. Ali

7. What About Heaven

8. Come Back (feat. James Blake)

Notre sélection : Ali, Stay Alive, Capo

NOTE : 15/20

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2021 La Distillerie Musicale. ALL RIGHTS RESERVED.