Review : LaFrange – Everything’s Fine

On entame ce weekend en compagnie de LaFrange, une de nos révélations françaises de 2020 qui nous propose un joli EP plein de douceur !

Parmi nos plus belles découvertes de l’an dernier, on retrouvait Zoé sous le pseudo LaFrange qui, avec sa mélancolie et son talent d’écriture, nous avait fait succomber en un rien de temps ! C’est donc avec une immense joie qu’on plonge aujourd’hui dans ce mini corpus qui risque fort de vous glisser dans un état de semi-transe, presque hypnotisés par l’univers aérien et poétique de cette jeune compositrice.

Deux ans et demi après la sortie de son premier EP Save the Date – à découvrir ici – Zoé semble avoir décidé de se recentrer sur l’essentiel et nous propose ici un projet beaucoup plus intimiste, moins produit mais qui permet de mettre davantage en lumière son identité musicale. A travers cet EP, elle retrace ses sentiments d’enfant et d’adolescente, un disque qui, selon elle, “ne présente peut-être pas la meilleure version de moi-même mais surement la plus sincère”.

Véritable obsession depuis sa sortie, These Days nous fait débuter l’écoute de ce disque de la plus belle des manières ! Avec sa mélodie épurée et mélancolique, cette piste rassemble tout ce qu’on adore chez LaFrange : folk pleine de douceur et d’authenticité mêlée à une voix gracile, angélique.

“If you try to make it true, I’ll try it too. If your heart is dark and blue, mine will be too. If i Fall In Love With You, I am a Fool…”

 

Les pistes s’enchaînent, le temps semble être suspendu. Dans la foulée, Zoé nous livre Nightmare (alternative), un single qu’on avait pu découvrir au cœur de son précédent projet mais qui se voit ici comme mis à nu, avec une production léchée qui apporte une nouvelle lecture à cette jolie composition. Au fil de l’écoute, découvrant le nostalgique Old Days, on perçoit que cette jeune artiste a décidé de créer un disque homogène dans lequel chaque piste trouve sa propre identité tout en gardant un fil conducteur mais sans apporter quelconque lassitude, bien au contraire !

Pour démarrer cette seconde moitié d’EP, LaFrange nous glisse Stockholm, cette “sad love song”, ballade composée lorsqu’elle avait 15 ans et qu’elle tombait amoureuse pour la première fois. Celle-ci se voit accompagnée d’un visuel aux teintes rétro réalisé par son amie Horty Piquante. Quand elle nous parlait de réaliser un EP plus personnel, Zoé ne mentait pas. En effet, sur Falling In Love on retrouve Tina Rozen, une autre de ses talentueuses amies qui apporte sa touche avec subtilité.

Pour conclure cette parenthèse hors du temps, LaFrange nous propose un dernier cadeau : l’impressionnant Everything’s Fine ! Alors que cet EP débutait en douceur, elle nous livre une piste exquise ponctuée par un solo de guitare d’une minute offerte par son ami Simon Blévis. Un final tout bonnement grandiose !

En bref

On avait fait le constat il y a quelques jours, lors de la sortie de sa Broken Christmas SongLaFrange nous fait le plaisir de partager ses émotions sans retenue, à la manière d’un journal intime chanté avec une sincérité des plus plaisantes ! Everything’s Fine est sans aucun doute le disque parfait pour s’évader, se souvenir des bons moments et voir en demain un jour meilleur. Récemment, un de nos lecteurs commentait : “LaFrange a un style qui me donne envie de retomber amoureux”. On ne peut qu’être d’accord !


Tracklist

1. These Days

2. Nightmare (alternative)

3. Old Songs

4. Stockholm

5. Falling In Love (feat. Tina Rozen)

6. Everything’s Fine

Notre sélection : These Days, Nightmare (alternative), Everything’s Fine

NOTE : 18/20

Crédit photo : Quentin Pepion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *