Review : Born Idiot – Full Time Bored

Born Idiot livre Full Time Bored, un très beau deuxième album, ode à l’ennui et la rêverie.

Les rennais de Born Idiot s’ennuient, las de ce monde de technologies et en perte de sens. Full Time Bored est une tentative d’évasion, une fenêtre ouverte qui apporte de la fraîcheur à nos esprits en surchauffe. L’album sort aujourd’hui sur l’excellent label Géographie.

Écrit dans une période d’isolement, comme nous le confiait le chanteur/compositeur Lucas, cet album fait le constat désabusé d’un monde déprimant. Mais cet esprit sombre ne se distingue pas au premier abord, masqué par des titres assez entraînants et apparemment légers, comme un sourire qui cache la mauvaise humeur. Mais en tendant l’oreille on comprend que ces chansons regorgent de cynisme et de nostalgie.

Entre douceur et complainte

Après un jingle d’intro, on retrouve d’entrée les trois singles sortis cette année (Blue Is My Color, My One True Sin, I’d Rather Lie). Il se dégage déjà une certaine nostalgie et un son cotonneux. Puis Born Idiot continue ensuite de nous ouvrir les portes de son intrigante maison, celle de la belle pochette dessinée par Camille Le Treust (1000rouges). Chaque titre développe sa propre ambiance, tout en gardant une vraie homogénéité. On oscille entre douceur et complainte, entre lâcher-prise (No Pity, Under Colors, Trailer Park) et mélancolie (I’d Rather Lie, Wet Slippers, Asphalt). Se mêlent des influences variées, de The Strokes à la dream pop. Les synthés enveloppent les méandres mélodiques de la voix et les arpèges des guitares. Le tout est résolument pop, mais cherche à éviter les facilités de structures et de mélodies.

Échapper à Big Brother

On retrouve au fil de l’album beaucoup de références aux dérives de la modernité : la déprime des réseaux sociaux (I’d Rather Lie), le travail insensé (You Robot) et les nouvelles technologies abrutissantes sur A Coin For The Jukebox :

“We think we live in a dream with our iPhones / Nowadays it feels like nothing sounds real / Let me put a coin back in the jukebox”

 

Pointe alors une certaine ironie, une fausse naïveté qui fantasme un retour à un temps plus pur. On se sent nostalgique d’une époque qu’on n’a pas vécue. Face à ce monde incertain, Born Idiot nous invite à l’évasion, comme sur le très réussi dernier titre Trailer Park, référence à la série Trailer Park Boys, où ils s’imaginent une vie de marginaux dans une caravane. Le final instrumental fait s’envoler l’album vers une envie d’aventure.

EN BREF

Born Idiot revient avec un album doux-amer qui parvient à nous embarquer dans leurs rêveries. Full Time Bored c’est ce sentiment diffus du dimanche en fin d’après-midi, quand la nostalgie s’invite sans qu’on sache trop pourquoi. Levez la tête de votre écran et courez écouter Born Idiot !


Tracklist

1. Full Time Bored

2. Blue Is My Color

3. My One True Sin

4. I’d Rather Lie

5. No Pity

6. A Coin For The Jukebox

7. Vindur

8. You Robot

9. Under Colors

10. Asphalt

11. Wet Slippers

12. Trailer Park

Notre sélection : My One True Sin, A Coin For The Jukebox, Trailer Park

NOTE : 17/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *