Now Reading
La sélection d’albums à retenir de l’année 2023

La sélection d’albums à retenir de l’année 2023

Comme la tradition l’impose, on débute cette nouvelle année en mettant en lumière les disques qui ont marqué nos douze derniers mois. Vingt-trois projets de tous les styles pour résumer cette année 2023 riche en belles sorties !

TWO LANES – DUALITY

Avec ce nouvel album, le binôme nous partage une expérience aussi bien introspective que contemplative avec des productions frôlant la perfection. Il serait presque impossible de mettre en avant une piste en particulier tant l’opus est cohérent, riche et homogène bien que nous plongeant dans divers paysages sonores ultra immersifs. Une electronica chargée en émotions à s’écouter à tout moment de la journée !

A découvrir ici.

Hugo Barriol – Everywhere / Anywhere /

Avec sa voix solaire qui se pose sur des productions aux douces saveurs folk, Hugo Barriol nous enveloppe dans un cocon des plus réconfortants au sein duquel on se laisse surprendre par de multiples émotions. Sa musique aussi sincère que belle dégage une aura qui nous saisit, nous transperce au plus profond de notre être et nous apporte un réconfort si agréable. Une musique qu’on qualifierait presque de thérapeutique tellement elle nous fait du bien !

A découvrir ici.

Tonique & Man – Opening Soon

Après avoir accompagné Mi Man pour la sortie de son très bel EP All Day Long en 2021, Jean Tonique retrouvait son acolyte sur ce premier projet commun qui semble s’être créé naturellement, fusionnant les meilleurs atouts de chacun. En découle Opening Soon, condensé de singles en puissance qui se déguste seul ou entre amis, comme une bonne pizza chèvre-miel, notre préférée !

A découvrir ici.

Mokado – Maskoj

Avec ce second album, Mokado parvient à créer une unicité tout en laissant chaque piste apporter sa couleur, le tout en retrouvant la patte de l’artiste que l’on apprécie tant depuis ses débuts et qui ne cesse d’évoluer. Ainsi, et sans réelle surprise, le producteur nous bluffe tout au long de ce nouveau projet. On le savait mais Maskoj en est une nouvelle preuve : Mokado est un brillant compositeur, certainement un des producteurs français d’électro les plus brillants de sa génération et en qui l’on croit énormément de par la richesse de sa musique mais également sa virtuosité à conter des histoires aussi touchantes que captivantes.

A découvrir ici.

Roosevelt – Embrace

A-t-on vraiment besoin de présenter Roosevelt ? Depuis (déjà !) dix ans, le producteur allemand nous fait danser avec son électro groovy à souhait rendant un bel hommage au disco retravaillé pour devenir une musique imparable, qui rassemble et surtout qui met de bonne humeur ! Un album rétro-futuriste consommer sans modération !

A découvrir ici.

Later. – Walking On The Line

Impossible de passer à côté du premier album du quatuor français Later. qui a marqué l’arrivée du printemps avec leur musique solaire, groovy et si bien ficelée ! Un savant mélange de styles, passant de sonorités funk à des inspirations jazz tout en y incorporant une électro-pop diablement efficace. En somme, une mine d’or qui capte notre attention du début à la fin et qui leur promet un avenir !

A découvrir ici.

Fils Cara – Amaretto

S’il y a bien un artiste que nous suivons depuis ses débuts et dont nous attendions avec impatience son premier long projet, c’est bien Fils Cara ! Depuis son incontournable Nanna, le petit protégé de microqlima dessine un univers musical des plus vastes allant piocher des sonorités dans ses origines siciliennes mais aussi dans la pop actuelle. En ressort un album qui vise juste et nous propose aussi bien des titres sensibles que d’imparables tubes à l’instar d’Opium.

A découvrir ici.

Charlotte Fever – Paris cyclone

Déjà cinq ans que le binôme français nous a happés avec sa synth-pop caniculaire aux doux rythmes chaloupés. Cinq ans donc qu’on prend un immense plaisir à les voir évoluer, s’affirmant de sorties en sorties et faisant résonner leur musique si fédératrice aux quatre coins du globe. Un premier album qu’on se devait logiquement de saluer tant il est exquis !

A découvrir ici.

Paper Tapes – Child

Découvert au sein de Brace! Brace! puis ayant charmé nos oreilles en solo avec son délicieux EP Homecoming sorti en 2020, Paper Tapes faisait partie des artistes dont on attendait avec hâte le premier album. Et l’attente aura franchement valu la peine ! Child est un de ces rares opus à nous séduire en entier, et ce dès la première écoute ! Peaufinant son style avec justesse et humilité, le producteur français nous enveloppe de sa chaleur avec ses mélodies indie pop éthérées. Du très beau travail !

A découvrir ici.

Baril – For You, Forever

Avec ce premier (très attendu !) album, le producteur néerlandais nous sert un réel best-of de ce qu’il sait faire regroupant ainsi pléthores d’influences allant de l’ambient au UK garage en passant par le breakbeat avec comme point commun l’envie de créer des musiques fédératrices. Un sentiment notamment retranscrit dans le titre de l’album : cette volonté de faire une musique aussi bien personnelle, qui lui ressemble, que pour ses auditeurs. Peu étonnant qu’il soit validé par des artistes de renom comme Bicep ou encore Fred Again..

A découvrir ici.

Barry Can’t Swim – When Will We Land?

Pour son premier long format Barry Can’t Swim a lui aussi décidé d’explorer au plus profond ses influences pour concevoir un puzzle aussi complet que complexe avec des sonorités balançant entre jazz, R&B, afrobeat mais également house. On vous défie de ne pas trouver (au moins) un titre qui saura vous plaire ! De notre côté on a été complètement bluffés par Deadbeat Gospel.

A découvrir ici.

Odalie – Puissante Vulnérabilité

Véritable expérience sensorielle, ce premier album surprend par sa créativité qui semble sans limite et présente l’artiste comme une magicienne qui vient nous charmer avec sa musique spirituelle et déconstruit toutes nos connaissances. La vulnérabilité devient force, la douceur puissance… On sort complètement retournés et on ne peut que vous conseiller de vivre pleinement ce tour de magie rondement mené !

 


Video Age – Away From The Castle

Le binôme nous propose une indie soft-rock nostalgique qui nous embarque au coeur d’une épopée un brin fantaisiste, un monde merveilleux dans lequel on erre avec nonchalance, en plein été, le sourire aux lèvres. Un sentiment retranscrit à la perfection par cette sublime cover !

A découvrir ici.

Johan Papaconstantino – Premier Degré

Johan Papaconstantino qui fait du Johan Papaconstantino, on adore et on aurait pu s’arrêter là pour justifier l’ajout de ce disque dans cette sélection ! Mais avec cet album, le touche-à-tout livre un projet musicalement riche, sans réelle surprise, mais surtout des plus intimes. En effet, le Marseillais joue de sa plume d’apparence légère pour conter son quotidien sur des rythmiques ensorcelantes.

A découvrir ici.

Yucca Chill – my first album

On a beau savoir que peu de choses à propos de l’artiste qui se cache derrière ce projet, le charme a opéré dès les premières secondes d’écoute ! On découvre un lofi boy qui nous plonge dans une bulle apaisante avec ses mélodies aussi subtiles que fragiles nous faisant passer par de multiples émotions. Une candeur assumée qui n’enlève en rien à la qualité des productions. Un album pour celles et ceux qui veulent déconnecter le temps d’un court mais joli moment !

A découvrir ici.

Ghost In The Loop – Le chant de la glace

Avec ce projet expérimental, le producteur français nous livre une réelle aventure contemplative où la nature devient instrument et se voit sublimée par l’humain sans pour autant être dénaturée. On découvre une musique électronique minérale plongeant l’auditeur instantanément dans un état de quiétude réconfortant. Un véritable chef-d’oeuvre pour tous les amateurs de musique appelant à l’introspection voire à la méditation !

A découvrir ici.

ROD-R – Prémices (EP)

ROD-R est un de ces rares artistes qui peaufine son art à l’extrême avec non seulement des compositions de haut vol mais également des visuels plus que soignés ! Empreint d’un onirisme certain et parsemé de textures bluffantes, Prémices apparaît comme une introduction plus que réussie à un univers aussi singulier que captivant qui embarquera chaque auditeur en expédition dans de lointaines contrées.

A découvrir ici.

Butter Bath – RUSHES (EP)

En seulement cinq pistes, l’Australien nous régale avec des sonorités allant de l’indie pop au rock psyché toujours parsemées d’une aura des plus solaires. A chaque sortie, Butter Bath réalise un strike et on se laisse constamment séduire par sa richesse musicale qui semble infinie !

A découvrir ici.

Neil Baselo – Mona (EP)

Il ne nous aura pas fallu beaucoup de temps avant de fondre devant le talent de ce jeune français à qui on présage un avenir des plus radieux ! En effet, Neil Baselo nous touche en plein coeur avec de sublimes compositions où les arrangements musicaux deviennent de délicats supports à cette voix pleine de fragilité et de chaleur à la fois. Sublime !

A découvrir ici.

orbit – Sunday by the River (EP)

A l’écoute de sa musique on lâche prise et on se laisse guider le temps d’un périple qui nous embarque dans les recoins les plus isolés et inexplorés de l’univers. Oniriques à souhait, les productions du brillant auteur-compositeur de 28 ans se veulent aussi brumeuses que porteuses d’espoir, chargées en émotions, tout bonnement stupéfiantes ! Trouvant le parfait équilibre entre synthés atmosphériques et guitares acoustiques brutes, orbit livre une musique venue du coeur et parvient ainsi à toucher le nôtre.

A découvrir ici.

Muddy Munk, Jimmy Whoo – To The Moon (EP)

Quand deux de nos artistes favoris s’allient, le résultat ne peut qu’être grandiose ! Et c’est le cas avec cet EP qui a accompagné nos soirées hivernales à l’écoute duquel on se laissait transporter par ces mélodies enveloppantes aux douces saveurs 80’s. Un coup de maître à (re)découvrir de toute urgence !

A découvrir ici.

slow.start – changes.

Le besoin d’évasion semble avoir été un des moteurs de notre année 2023 ! Ce disque presque sorti de nulle part nous aura accompagné durant toute l’année avec ses mélodies contemplatives, épurées et remplies d’onirisme. Une bulle d’air frais qui plonge l’auditeur dans une transe méditative des plus agréables et nous fait oublier le quotidien. C’est beau, tout simplement.

A découvrir ici.

Gryr – Heino (EP)

On cloture cette sélection comme on l’a débutée : en douceur. Direction la Suède à la rencontre de Gryr, architecte/magicien de l’ambient qui construit des paysages sonores ultra immersifs où les multiples textures prennent vie et viennent transpercer notre corps pour caresser notre âme. Un réel appel au lâcher-prise !

A découvrir ici.
© 2021 La Distillerie Musicale. ALL RIGHTS RESERVED.