Now Reading
[Report] Tame Impala @ Moment House, le 21 avril 2021

[Report] Tame Impala @ Moment House, le 21 avril 2021

Jeanne Boivin

Hier soir, de 19h à 20h, on fêtait le dixième anniversaire de InnerSpeaker, le premier album de Tame Impala.

Pas de masques, pas de gel hydroalcoolique, juste un ordinateur et c’est parti : on peut enfin voir un petit concert. Alors, ce n’est pas la même chose, c’est sûr, mais au moins, les boissons coûtent moins chères !

Les 10 ans de InnerSpeaker, avec un an de retard

Si nous ne pouvions fêter l’année dernière l’anniversaire tant attendu du premier album de Tame Impala, c’est hier soir que nous avons pu regarder Kevin Parker et ses instrumentistes nous jouer ce qui est un de leurs meilleurs albums. Sortez une bonne enceinte, mettez-vous debout et le tour est joué. On pourrait presque entendre le cri de la foule.

Rien d’extravagant, le groupe a joué la totalité de son album, en une heure. L’ordre des chansons n’a pas changé. En fait, vous écoutez l’album, mais en live. La guitare de Kevin Parker sature un peu… Mais c’est normal ! C’est comme ça que l’on écoute la guitare dans InnerSpeaker.

La bande réunie

Ce qui nous fait du bien, c’est de retrouver la bande au complet, eux qui n’assistent pas aux interviews et aux apparitions publiques. Kevin Parker est le leader, le compositeur, l’auteur de ses titres. Et s’il n’assumait pas être tout seul dans un premier temps, on peut comprendre très rapidement l’utilité de ses amis en live. Le jeu de batterie de Julien Barbagallo, l’albigeois du groupe, est excellent. La basse de Jay Watson, au delà d’être très jolie esthétiquement, entretient les titres et la technique est parfaitement maîtrisée. Enfin, on trouve Cam Avery aux percussions (maracas et autres percussions en tout genre) et Dominic Simper à la deuxième guitare.

D’autre part, on a Kevin Parker, le multi-instrumentiste qui se met à la guitare, avec sa dizaine de pédales et des riffs tout à fait sympa, qui mettent du baume au coeur en cette période si bizarre. Et si la plupart l’ont remarqué, nous soulignerons sa voix qui n’a plus rien à voir avec l’album InnerSpeaker. Ses années d’expériences sont aussi des années de travail, ce qui nous permet de pouvoir enfin le décrire comme un artiste confirmé.

Des coups de coeur

Evidemment, qui dit Tame Impala dit forcément coups de coeur. Et il y en a eu une paire. On adore Alter Ego, évidemment, avec cette batterie extraordinaire. Mais la version de Why Won’t You Make Up Your Mind? a fait vraiment la différence en live. En ce qui concerne Expectation, on peut l’ajouter sur cette lignée. Des titres incontournables de Tame Impala. On rêve encore de les entendre sur InnerSpeaker, dans 10 ans peut-être, pour fêter les 20 ans de l’album ? En attendant, on risque encore d’écouter cet album, qui n’a pas pris une ride.


Tracklist

1. It Is not Meant To Be

2. Desire Be Desire Go

3. Alter Ego

4. Lucidity

5. Why Won’t You Make Up Your Mind?

6. Solitude Is Bliss

7. Jeremy’s Storm

8. Expectation

9. The Bold Arrow Of Time

10. Runway Houses City Clouds

11. I Don’t Really Mind

© 2021 La Distillerie Musicale. ALL RIGHTS RESERVED.