Now Reading
“Pity Party” : La fête funeste et dansante de Bergmann

“Pity Party” : La fête funeste et dansante de Bergmann

Nicolas Judet

Entrons dans la Pity Party de la pop minimaliste de Bergmann !

Ancienne moitié du duo Palmyre, Emma Bergmann choisit de se lancer en solo en 2018 choisissant son nom de famille pour pseudonyme. C’est par le sensuel dancehall Pray Attention que la chanteuse se présente suivie de l’ensorcelant Boy Bye, puis Cross My Heart et son clip DIY sorti en plein confinement. Une esthétique recherchée, délicate et glamour, et des morceaux accrocheurs aux accents pop et R&B, Bergmann marque son retour avec Pity Party. 

Le titre a été inspiré lorsqu’un jour en session d’enregistrement le producteur et réalisateur de l’album apprend qu’il a perdu un proche. Une épreuve éprouvante et douloureuse qui a inspirée Bergmann. Dans le clip écrit et co-réalisé par l’artiste, Bergmann noie son chagrin dans l’alcool après avoir assisté à un enterrement. Par hasard, elle assiste à un réunion du style « les alcooliques anonymes ». Un moment hors du temps qui permettra à tout.e.s de se confier sur leurs craintes. Pity Party alterne entre pop et R&B planant, expérimental et minimaliste. 

 

Le 7 mai prochain sortira, No Crufew le premier album de Bergmann, et on risque fort de vous en reparler !

© 2021 La Distillerie Musicale. ALL RIGHTS RESERVED.