Now Reading
Allebou s’empare de La Marbrerie dans une nouvelle session des Capsules

Allebou s’empare de La Marbrerie dans une nouvelle session des Capsules

Tiphaine Cassin
Allebou

Après le rock psychédélique de Magon et la pop rock de Ninety’s Story, Les Capsules explorent un nouvel univers avec le rap d’Allebou.

Artiste complet, Allebou est à l’aise sur des styles musicaux très différents et sait parfaitement allier des couplets techniques et rapides à des refrains plus mélodieux qui restent dans la tête. Il reste cependant attaché à sa ligne directrice : un rap technique et poétique, aux paroles puissantes et sincères.

Avec Tismé, le rappeur nous parle d’une rupture amoureuse sur une production trap. En nous racontant les désillusions douloureuses que l’amour peut créer, « tu m’as vendu d’l’amour mais avec des faux billets », Allebou nous fait vivre ces relations où l’incertitude domine. Avec Bresom, titre sur lequel son style n’est pas sans rappeler celui de Damso, le rappeur change de registre. On passe alors de la mélancolie du morceau précédent à une détermination féroce, imprimée dans le rythme et les paroles de ce titre.

Avec cette Capsule, le jeune rappeur dont la mixtape Synthèse Auditive est disponible depuis décembre, nous révèle deux facettes de son univers et donne le ton : il arrive dans le game et il est bien déterminé à faire sa place.

© 2021 La Distillerie Musicale. ALL RIGHTS RESERVED.