Now Reading
Review : L’Impératrice – Tako Tsubo

Review : L’Impératrice – Tako Tsubo

Nicolas Judet

Le groupe de pop est prêt à nous faire groover nos coeurs avec leur nouvel album Tako Tsubo. 

Depuis pratiquement 10 ans déjà, L’Impératrice fait rayonner la pop française partout dans le monde. Après un premier album, Matahari sorti en 2018, le groupe formé de Flora Benguigui au chant, Tom Daveau à la batterie, Charles de Boisseguin et Hagni Gwon aux claviers, Achille Trocellier à la guitare électrique et David Gaugué à la basse, sort son nouveau projet : Tako Tsubo.

Un album personnel

« Tako Tsubo » est une expression japonaise qu’on pourrait traduire par le « syndrome des coeurs brisés ». Une déformation de notre coeur rempli d’un trop-plein d’émotions, autant de tristesse que de joie. Avec cet album, L’Impératrice joue avec nos sentiments, naviguant entre un amour rayonnant ou plus déprimant.

Comparé au premier album du groupe, une intimité se ressent à l’écoute de ce deuxième disque, bien loin de l’agent double Matahari. Plus personnel, le groupe n’hésite pas à nous provoquer un Hématome, chanson d’amour la plus triste « jamais écrite » selon le groupe. Enregistrée sous toutes ces formes une trentaine de fois, et co-écrite par le prodigieux Fils Cara, le groupe raconte l’amour 2.0 via les réseaux sociaux : « T’es bien meilleur quand tu fais semblant / Derrière l’écran / Plutôt qu’en vrai ». Une relation souvent éloignée du monde réel. Le coup de foudre peut tout de même avoir lieu dans la réalité comme il le dénombre sur le mélancolique joyeux Anomalie bleue : « Mon coeur battait si peu / Une pulsation sur deux ».

Alternant anglais et français, l’album parle aussi du fait d’être différent et de l’accepter. Ne pas être à l’aise sur la piste de danse (Voodoo?), ne pas suivre les normes de la société (Fou) ou choisir le métier d’artiste perçu comme une vie de strass et paillettes (L’équilibriste, Tombée pour la scène). 

L’Impératrice s’engage aussi dans le tubesque Peur des filles. Aux allures de films d’horreur (allez voir le clip, ça vaut le détour), le groupe relate tous les clichés et stéréotypes dictés par la société sur une production frissonnante : « T’as peur des filles / Elles se transforment une fois par mois / Peur des filles / Elles ont pas la même chose en bas ».

Un projet à l’américaine 

Fondé à Paris, le groupe de french pop fait partie des rares artistes français.e.s à faire rayonner la France à l’international (Aya Nakamura, PNL, Yelle). Il y pratiquement un an, L’Impératrice devait performer au mythique festival Coachella mais Covid, vous connaissez…

Moins sombre que Matahari, Tako Tsubo est plus accessible proposant une pop alternative plus solaire et éclatante. Des sonorités plus « américaines » et californiennes dues à un travail avec le producteur Neel Pogue (TLC, Tyler The Creator) et Mike Bozzi pour le mixage (Kendrick Lamar, Childish Gambino). Tako Tsubo regorge de productions groovy, disco, à la fois rétro et modernes. On a l’impression d’entendre plusieurs chansons en une, où couplet et refrain ne sont plus. Anomalie Bleue est le modèle type, où basse et synthé se rencontrent créant une pulsation incroyable au morceau. 

Le groupe a comme nous tous étaient impacté par la pandémie. Nostalgie, émotion, et tristesse même s’entendent avec Submarine créé à distance et proposant une production plantante et atmosphérique qu’on retrouve aussi sur L’équilibriste et Digital Sunset. Avec Souffle au coeur, morceau 100% instrumental avec un début au piano tout en douceur, on a comme une impression que le groupe souhaite ralentir le tempo avant de revenir sur un terrain dansant et groovy (Voodoo?). L’album se conclut avec la sublime reprise de Tant d’amour perdu de Michel Berger remis au gout du jour.

En bref

Avec Tako Tsubo, L’Impératrice souhaite faire secouer nos sentiments avec joie et peine à l’extrême idéal pour les coeurs en miettes. Vive L’Impératrice qu’on est – plus qu’impatient – de (re)voir sur scène !


Tracklist

1. Anomalie bleu

2. Fou

3. Hécatombe

4. Submarine

5. L’équilibriste

6. Off to the Side

7. Peur de filles 

8. Souffle au coeur 

9. Tako Tsubo

10. Vodoo?

11. Digital Sunset 

12. Tombée pour la scène 

13. Tant d’amour perdu

Notre sélection : Peur des filles, Voodoo? 

NOTE : 15/20

 

© 2021 La Distillerie Musicale. ALL RIGHTS RESERVED.