Review : Jumo – Et le vent ?

Avec ce premier album, Jumo se dévoile en explorant des contrées nouvelles pour un résultat plus que notable ! 

Il y a six ans Clément Leveau donnait naissance à Jumo un avatar musical avec lequel il affirmait une identité singulière caractérisée par une production sophistiquée, des mélodies capiteuses et une atmosphère cinématographique lui permettant de laisser libre cours à sa passion pour l’image. La sortie du titre Aléa marquera le début d’une fructueuse collaboration avec l’écurie parisienne Nowadays Records. Graphiste de formation Clément fait de Jumo un véritable projet transdisciplinaire dans lequel son et vidéo se nourrissent mutuellement mettant son collectif Cela au service d’un univers visuel sombre et arty.

Après avoir distillé clips et EPs tout au long de l’année 2019 Jumo entame la décennie avec un premier album attendu. Plus qu’une synthèse de ses travaux passés Et le vent ? prolonge les expérimentations de l’artiste et ajoute à sa palette des nuances inédites. Comme à son habitude, le jeune producteur n’hésite pas à allier sons et images à travers des illustrations de qualité, créant ainsi un réel univers artistique intriguant et qui mérite d’être contemplé dans les moindres détails !

Parmi les quinze pistes qui composent ce premier album, on notera trois coups de coeur instantanés. Tout d’abord, on tient à mettre en exergue Les autres, un single dansant, instinctif, qui fait appel aux émotions et à la simplicité et qu’il nous avait présenté début 2019. C’est à son écoute qu’on a commencé à compter les jours avant la parution de ce premier LP. Tout ce qu’on aime chez Jumo est rassemblé dans ce morceau mais également dans L’exode, notre second titre favori ! En effet, ce titre nous donne envie de nous échapper de notre vie banale et de partir explorer de nouveaux horizons, de profiter de la vie au lieu de se morfondre dans une routine néfaste… Pour finir, impossible de ne pas mentionner Et le vent ?, piste introductive qui a donné son nom à l’album. Celle-ci ouvre le disque avec brio, dévoilant une structure musicale qui se développe au fil des secondes, faisant grimper la température jusqu’à nous plonger dans une semi-transe des plus agréables !  

Même si on aurait tendance à préférer les pistes instrumentales de cet album – on se laisse rapidement happer par l’obsédant Normal, l’implacable Parfois ou encore Les autres qu’on vous présentait plus haut – on se laisse tout de même prendre par ses autres compositions davantage pop, à l’instar de sa sublime collaboration avec Oré sur Une belle personne. Celle-ci raconte : « Jumo est l’un des premiers artistes que j’ai découvert en arrivant à Paris. Son travail m’a marqué dès la découverte de son clip Desert, et son EP Nomade est devenu une référence pour moi. Ce titre a été la première occasion d’une collaboration. J’avais une thématique et un refrain en tête, et un refrain composé seulement de quatre voix, enregistrées avec mon ordinateur. Je lui ai envoyé ces éléments et il a crée le morceau autour.La chanson raconte la parole adressée à un grand parent atteint d’Alzheimer et interné en maison de retraite. C’est aussi une remise en question sur ce qu’on pense tous devenir en grandissant : une belle personne. »

On l’avoue, à la première écoute, on était quelque peu décontenancé ! Notre première réflexion a été : « Jumo a rassemblé un EP pop avec un album électro sous un unique disque, non ? ».  En effet, habitué à ses précédents tracks, on s’attendait à un disque entièrement basé sur des sons organiques, des musiques répétitives qui nous transcendent et pas vraiment à autant de featurings pop. Puis, finalement on a compris sa démarche. Avec Et le vent ?, le poulain de l’écurie Nowadays Records souhaite présenter les différentes facettes de sa musique qui évolue au rythme des rencontres, de sa vie et des ses inspirations nombreuses. Il pose ainsi les bases d’une électro-pop plurielle, universelle et rondement menée, ouverte à de nouveaux horizons. Chapeau !


Tracklist

1. Et le vent ?

2. Les autres

3. Première vie (feat. Hyacinthe)

4. Steve (feat. Léonie Pernet)

5. L’exode

6. Une belle personne (feat. Oré)

7. Hope (feat. Hier Soir)

8. Idem

9. Normal

10. Parfois

11. Walking now (feat. Awir Leon)

12. Sans à-coups

13. Minuit. 

14. Tout ira bien

15. Holy (feat. Pénélope Antena)

Notre sélection : Les autres, L’exode, Une belle personne, Et le vent ?

NOTE : 17,5/20

Une réponse sur “Review : Jumo – Et le vent ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *