Review : Marble Arch – Children of the Slump

Après la sortie de son premier album The Bloom of Division en 2014 qui avait été salué par la critique, c’est avec beaucoup d’impatience qu’on a découvert le deuxième opus du parisien Marble Arch.

Après le premier extrait I’m on My Way sorti à la fin de l’année 2018, Marble Arch nous dévoile son deuxième album Children of the Slump, maturé pendant 2 ans, sous le nouveau label parisien Geographie, pour lequel c’est la première parution.

Si à la première écoute, on ne parvient pas immédiatement à individualiser chaque morceau (cela est peut-être dû à la longueur de quelques titres ? – certains durent plus de 5 minutes), plusieurs écoutes auront été nécessaires pour appréhender la singularité et capter l’énergie de chaque morceau. Dès les premières minutes, on se retrouve rapidement happés par l’ambiance pop très psyché qui se dégage de Children of the Slump et qui nous a fait penser, à certains moments, au duo américain Beach House.

“Dans la démarche, je considère Children Of The Slump comme mon véritable premier album, au contraire du précédent disque qui était une collection de démos”

 

Les 9 titres de ce deuxième disque composent un ensemble efficace et cohérent de 45 minutes. L’intégralité de l’album est teinté d’une certaine forme de mélancolie et nous amène dans un univers parallèle onirique où le synthé se mêle parfaitement aux guitares et à la voix de Yann Le Razavet (peut-être légèrement trop en retrait).

 

Les instrus sont puissants et percutants : on a surtout apprécié les riffs de guitare très énergiques sur les deux premiers titres de l’album Reminiscence et Instant Love, qui nous ont électrisés et laissés dans un état quasi transcendantal.  A l’inverse, l’instru de Moonstruck, à partir de 4 minutes 30 nous a plongés dans une douce atmosphère pleine de poésie.

Leur récente prestation en Bretagne, dans le cadre du festival La Route du Rock en février dernier permet d’avoir un bon aperçu de l’univers de Marble Arch, qui est emprunt à la fois de nostalgie et de psychédélisme.

Il est fort à parier que Marble Arch vous fera planer cet été, pendant vos vacances au bord de la piscine, un verre de rosé à la main. En attendant l’arrivée des beaux jours, la release party de Children of the Slump aura lieu le 26 mars au Point Ephémère à Paris.


Tracklist

1. Reminiscence

2. Instant Love

3. I’m on My Way

4. Today

5. Moonstruck

6. Your Song

7. Gold

8. Leave It

9. Children of the Slump

Notre sélection : Moonstruck, Your Song

NOTE : 16/20

3 réponses sur “Review : Marble Arch – Children of the Slump”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *