Now Reading
Review : Good Morning TV – Small Talk

Review : Good Morning TV – Small Talk

Small Talk c’est le nom du premier long format du quatuor Good Morning TV. Songe et psychédélisme pour cet opus ensorcelant.

Délicatesse, pureté et mélancolie. C’est globalement l’ambiance du premier album de Good Morning TV sorti ce vendredi. À la tête du groupe la voix cristalline de Bérénice Deloire. Le reste du quatuor est composé de Thibault Picot, Hugo Dupuis et de Bart Bouvertet, ce dernier étant également producteur du disque. Rentrons ensemble dans ces conversations nocturnes intimistes.

Tristesse constante

Le premier titre Insomniac débute telle une berceuse, une comptine pour enfants faite pour nous endormir. Il en est tout autre, Bérénice transporte nos sentiments dans ses nuits agitées, rêveuses, et ses tracas l’empêchant de dormir.

 

Les pensées nocturnes prennent vie sur Lethargic Way, et cet ennui constant qui rend triste l’artiste : « Nothing ever happens / I’m being sad for no reason ». La voix de Bérénice nous émeut ; on est triste, on se cherche, tout comme les guitares et les claviers qui ne cessent de se jouxter avec volupté tout au long du morceau. 

Un long voyage psychédélique

Avec cette mélancolie et cette tristesse présentes sur les 11 titres de l’opus, le groupe galvanise nos oreilles dans un long voyage psychédélique. Influencé par des pointures du genre (Broadcast, Stereolab), le son nous déplace dans un monde incertain, inconnu et théâtral (Human Comedy). Une musique ne cessant de monter en puissance pour s’enfuir de la réalité morose et inquiétante (Entertainment). 

Is there anythig to fill the void ?

Le groupe nous maintient en éveil dans Tourism Business. Construit en deux parties, le voyage, la rêverie, l’amour, toutes ces choses qui donnent un sens à nos vies sont évoquées. Bérénice interpelle directement l’auditeur.ice : « We truly deserve a new purpose in our life ». Un besoin de bousculer nos vies, transmuées depuis le Covid.

Une urgence à accomplir ce désir se ressent encore plus dans la seconde partie 100% instrumentale. Courir vite pour se disperser dans une aventure hasardeuse. Une promesse à accomplir, accompagnée de ce son hypnotisant grâce à la basse qui nous propulse dans les années 1970 comme sur le splendide Emptiness Overload. 

Un amour indéfinissable

La sensibilité de Bérénice se ressent via son approche de l’amour. Une femme libre, tourmentée, se donnant comme jamais en amour, même si il s’évapore parfois. Moving Image représente toute cette fluctuation et ses interrogations amoureuses.  

Toutefois, l’amour peut nous atterrir dessus à n’importe quel moment, comme une livreuse de pizza faisant perdre tous nos moyens, rappelant l’épisode « The One Where Ross Can’t Flirt » de Friends (Pizza Delivery Girl). 

La musique impeccable et la voix envoutante de Bérénice nous envahit d’amour sur Make Me Feel. Un coucher de soleil avec son amour d’été, portée par des envolées frissonnantes.

Un final exaltant

Blue Veins morceau grandiloquent de 4 minutes 57 nous plonge au départ dans les méandres du sommeil à l’instar du premier titre de l’opus, Insomniac, berceuse et chanson douce. Au bout d’une minute, les instruments s’éveillent, puis 30 secondes plus tard, les guitares et les basses nous lèvent de notre canapé. Le son est plus brut, solaire et galvanisant. La batterie retentit à tue-tête, après que Bérénice se libère de tous ses maux et nous encourage à nous battre pour aller mieux et trouver notre propre bonheur.

En bref

Enregistré dans le sud de la France, Small Talk de Good Morning TV est un épatant voyage d’évasion mélancolique. La voix de Bérénice s’unit à la perfection avec l’instrumentation incarnée. Du rock indie et psyché, à écouter seul un long soir d’été pour pleurer de bonheur comme de malheur. 


Tracklist

1. Insomniac 

2. Lethargic Way

3. Human Comedy

4. Entertainment

5. Tourism Business pt.1

6. Tourism Business pt.2

7. Moving Image

8. Make Me Feel

9. Emptiness Overload

10. Pizza Delivery Girl

11. Blue Veins

Notre sélection : Make Me Feel, Blue Veins, Entertainment

NOTE : 16/20

© 2021 La Distillerie Musicale. ALL RIGHTS RESERVED.