Now Reading
Review : Tom Grennan – Lighting Matches

Review : Tom Grennan – Lighting Matches

Quelques jours après avoir découvert le tant attendu premier album de Jorja Smith, vient le tour de celui de son compatriote : Tom Grennan. 

On vous le présentait il y a deux ans, Tom Grennan fait partie de ces nouveaux noms de la scène musicale britannique au potentiel immense et qui vont sans aucun doute marquer ces prochaines années. Et, après avoir été repoussé à de nombreuses reprises, son premier opus Lighting Matches vient de sortir et c’est une véritable bombe !

On débute cette écoute avec un tiercé gagnant composé de récents singles à la puissance inégalable : Found What I’ve Been Looking For, Royal Highness Barbed Wire. Les bases sont posées et on peut s’attarder plus longuement sur ce premier coup de cœur qu’est Run In The Rain, une ballade qui a elle seule résume tout le talent de Tom Grennan. C’est cette ingéniosité dans l’écriture des paroles et la composition de la musique qui donne toute cette puissance à ces chansons et qui nous fait tomber à la renverse à chaque fois qu’on l’écoute ! L’inimitable autodidacte poursuit avec un inédit intitulé Aboard qui dénote des les premiers instants avec une instrumentale riche qui le porte durant toute cette composition pleine de charme.

Déjà plus d’un quart d’heure qu’on se laisser bercer par cet opus qui nous apparaît d’ores et déjà grandiose ! Et quand on enchaîne avec le single éponyme de son album, Lighting Matches, on a l’impression d’embarquer dans une nouvelle aventure fort plaisante explorant des recoins de son univers musical qu’on ne connait pas auparavant. Pas une fausse note à l’horizon, bien au contraire ! Nous qui avions peur que ce prodigieux Tom se reposerait sur ses acquis en composant des chansons monotones et ressemblantes sommes agréablement surpris !

Dans cette deuxième phase d’écoute, on retrouve son excellent et pittoresque Sober dans laquelle le compositeur britannique nous parle de sa relation avec l’alcool et surtout des lendemains de soirées difficiles où apparaît un sentiment de regret et de culpabilité ! Un sujet qui parlera à beaucoup… et qui s’accompagne d’une rythmique grandiloquente à l’inverse de son successeur : I Might. Que ce soit accompagnée de quelques riffs de guitare, d’un orchestre ou encore d’une douce mélodie de piano, sa voix rauque voire éraillée prend constamment le dessus et nous touche au plus profond de nous grâce à des textes de qualité parfois surprenants compte tenu de son jeune âge.

Tom Grennan est un artiste touche-à-tout qui n’a pas peur d’expérimenter des nouvelles choses en mélangeant les genres musicaux à sa guise. On passe ainsi facilement d’une ballade mélancolique à un titre pêchu en un brin de seconde, ce pour notre plus grand plaisir.

En onzième position on retrouve son tout premier single, Something In The Water, qui avait su marquer avec brio le début de sa carrière ! On ne saurait vous dire combien de fois nous avons écouté ce titre tant il a tourné en boucle dans nos oreilles… Reprenant sa guitare, Tom Grennan ralentit le temps pour trois petites minutes durant lesquelles il semble se confier sans fioritures avec Little By Little Love. On s’imaginerait presque autour d’un feu de camp, entre potes, à la fin des vacances, se remémorant nos belles années…

Cette petite “interlude” prend vite fin grâce à l’incontournable Praying et sa puissance indéniable le classant aisément parmi ses meilleures compositions jusqu’à présent ! Et avant de conclure cette heure d’écoute, il nous présente un dernier inédit : Secret Lover.  Celui-ci possède un arrangement musical qui  nous aura fait aux Arctic Monkeys de l’époque, allez savoir pourquoi ! Enfin, cet album s’achève en beauté avec Sweet Hallelujah, une merveille qui nous donne des frissons et nous laisse bouche bée face à ce niveau de perfection.  On ressent presque dans son interprétation quelque chose de divin ! En bonus, Tom a glissé la version acoustique de sa collaboration avec Chase & Status All Goes Wrong. Un dernier track qui confirme la dose de travail qui a mené à la réalisation de cet opus.

En résumé, Tom Grennan se veut mélancolique, d’une maturité déconcertante tout en gardant son âme d’enfant. En effet, on sent qu’il compose et chante sans prétention, seulement avec le cœur. Il possède des qualités d’auteur-compositeur-interprète qui frôlent le génie mais surtout un brin de voix éraillé mais indéniablement authentique, sa puissance vocale qui nous a fait craquer !

Lighting Matches est un corpus délicieux composé de 16 titres aussi divins les uns que les autres. Et même si plus de la moitié des chansons avait déjà été dévoilée, on découvre un album généreux, surprenant et grandement efficace ! Tom Grennan est parvenu à réaliser un disque qui englobe tout son univers musical sans jamais décevoir.

Il y a quelques années, nous étions prêts à parier gros sur ce jeune talent anglais et quand on voit tout le chemin qu’il a parcouru jusqu’à ce jour – y compris la sortie de ce tant attendu opus – on ne peut qu’être ravi de voir qu’il a su se faire une réelle place au cœur de la scène musicale britannique. Tout cela est peu étonnant car dès les premières secondes de chaque composition, on se laisse envoûter par sa voix chaude, pleine de soul, sublimée par des arrangements musicaux parfaitement dessinés.


Tracklist 

1. Found What I’ve Been Looking For

2. Royal Highness

3. Barbed Wire

4. Run In The Rain

5. Aboard

6. Lighting Matches

7. Lucky Ones

8. Sober

9. I Might

10. Make ‘Em Like You

11. Something In The Water

12. Little By Little Love

13. Praying

14. Secret Lover

15. Sweet Hallelujah

16. All Goes Wrong (Acoustic)

Notre sélection : Run In The Rain, Sweet Hallelujah, Something In The Water, Praying, Royal Highness

NOTE : 20/20

© 2021 La Distillerie Musicale. ALL RIGHTS RESERVED.