Now Reading
Review : Darius – Utopia

Review : Darius – Utopia

Darius, un des artistes les plus prometteurs du label français Roche Musique, vient de nous dévoiler son premier album Utopia. Spoiler : il est exquis !

Après de nombreux EPs – mention spéciale à Velour et sa house puissante qu’on continue d’écouter en boucle – et des remix tout aussi efficaces, Darius nous présente son premier album, Utopiaqui porte bien son nom. En effet, composé de 14 titres d’une efficacité sans pareilles, cet opus est une réelle utopie électronique nous plongeant dans l’univers intriguant de l’artiste. A son écoute, on se laisse rapidement porter par les nappes de synthé qui nous emmènent dans un voyage si beau… Et ce voyage débute avec la track introductive Aube qui pose les bases. Sobriété et efficacité sont les maîtres-mots de ce premier album! Sans tarder, on se laisse séduire par la saveur soul d’Echo en collaboration avec Max Jury. A travers une mélodie dans laquelle le piano est davantage mis en avant, Darius nous berce et nous fait glisser dans une certaine transe reposante. On le comprend quasi instantanément : le jeune bordelais se livre à travers des harmonies oniriques divines épaulé par le nigérien Wayne Snow, Max Jury ou encore la talentueuse australienne E^ST.

Cette dernière pose sa voix sur deux pistes, Carbon Dream et Carried Away. Et que dire de Carried Away ? A la fois aérien et vif, mélancolique et gai, ce titre nous a bouleversé des les premières secondes avec une production musicale sophistiquée sublimée avec parcimonie par la voix envoûtante de la jeune chanteuse… On tient ici notre guilty pleasure personnel… Quelques minutes plus tard, on se retrouve à se déchaîner sur Pyor et son beat prenant parfait pour réchauffer nos douces soirées hivernales ! Puis, l’accalmie refait surface avec Nebula, une mélodie délicate qui semble nous faire glisser sur une autre facette de son univers… Arrivée d’Observer, notre second coup de cœur instantané tant sa douceur laisse place aux songes, à la libération de l’esprit. On tient là le titre parfait pour débuter nos journées dans un état de plénitude absolu ! Contemplatif, nostalgique, rêveur, soigné, Darius ne cesse de nous surprendre tout au long de son album et on ne peut que l’en remercier. Il fait preuve d’une densité bouleversante dans laquelle il exprime ses émotions et sentiments avec une certaine classe et sobriété !

Mêlant les genres et les influences, il nous offre un disque d’une homogénéité déconcertante tout en oscillant entre les ambiances et les émotions. On perçoit des sonorités soul parsemées de touches électro 80’s sur un album généreux qui nous donne la pêche ! Son premier single Lost In The Moment en featuring avec le chanteur de deep house Wayne Snow est sans aucun doute la piste qui capture à la perfection l’essence de cet album. Il l’avoue : cet opus représente une période de transition et de découverte dans sa vie et il l’a savamment retranscrite !

On ne peut que vous conseiller de l’écouter d’une traite tant sa qualité sonore et son identité se dessinent au fil des pistes. Le producteur français laisse de côté sa chillwave tant agréable pour passer la seconde à travers un premier album plus mur dans lequel il n’hésite pas à élargir son électro en créant des titres davantage mélodiques. A l’écoute de cet opus, Darius nous apparaît encore plus serein ; comme un petit virtuose de l’électronique, il fait trembler ses claviers sur pas moins de 14 pistes complémentaires qui séduiront les oreilles de tout un chacun! En effet, Utopia est un album électro certes, mais il est d’une richesse telle que même les plus réticents à la musique électronique – on en connait au moins un ou une dans notre entourage – sauront y trouver leur petit coup de cœur !


Tracklist

1. Aube

2. Echo (feat. Max Jury)

3. Night Birds (feat. Wayne Snow) 

4. Carbon Dream (feat. E^ST)

5. Cyan

6. So Far So Good

7. Carried Away (feat. E^ST)

8. New Age

9. Mountains

10. Pyor

11. Nebula

12. Observer

13. Lost In The Moment (feat. Wayne Snow)

14. Bright Side

Notre sélection : Echo, Carried Away, Mountains, Pyor, Observer

NOTE : 17,5/20

View Comments (3)
    • Merci à vous de nous lire !
      Nous suivons Darius depuis ses débuts et nous sommes estomaqués par la qualité de ce premier album. Hâte d’en découvrir davantage.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2021 La Distillerie Musicale. ALL RIGHTS RESERVED.