Björk a sublimé son morceau « Losss » d’un clip digital et saisissant

Deux ans après la sortie du titre sur l’album Utopia, la chanteuse islandaise le voit magnifié sous forme de clip par le talentueux Tobias Gremmler.

La musique, et d’une manière plus générale, l’art de Björk sont très reconnaissables dans leurs univers. Poétique autant qu’engagée, la chanteuse sait s’inspirer, et inspirer les autres. Inspirant certes, mais tout aussi déconcertant, il y a une semaine sortait sur sa chaîne Youtube le clip de Losss, huitième morceau de l’album Utopia, paru en 2017.

Pour réaliser ce dernier, la chanteuse a fait appel à un artiste et digital designer allemand : Tobias Gremmler. En plus d’avoir réalisé le clip, l’artiste s’est aussi vu assigner un rôle aux effets visuels dans le dernier spectacle de Björk, tournant actuellement aux quatre coins du globe… Cornucopia. C’est en référence à la corne d’abondance que se nomme le show réalisé par la chanteuse accompagnée par James Merry. Un spectacle de d’une heure et demi « associant musique acoustique et digitale » peut-on lire sur le site de l’islandaise. Quel rapport avec le clip ? Et bien ce dernier a, à la base, été créée pour l’univers du show, et se voit normalement être diffusé sur plusieurs écrans pendant la représentation.

Pour autant, même sur un écran d’ordinateur, le clip sait mettre une claque visuelle. À travers deux personnages modelés en animation 3D, Losss propose une conversation entre un « protagoniste » optimiste, et un autre pessimiste. Au-delà du dialogue, c’est tout une transformation qui s’opère pour ces visages aux airs de méduse, de papillon, de fleur ou de ce qui vous viendra à l’esprit. Presque comme les tâches d’un test de Rorschach, le clip laisse place à l’imagination du spectateur pour y percevoir ce que bon lui semble. Le mieux est donc encore de le visionner…

Et si le spectacle vous tente, la tournée passera le temps de quelques dates en Europe (mais pas dans l’hexagone, malheureusement). Pour plus d’informations, on vous invite à passer par le site de Björk, juste ici…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *