Review : TTRRUUCES – TTRRUUCES

Le duo franco-britannique TTRRUUCES, formé par Natalie Findlay et Jules Apollinaire, nous dévoile son tout premier album. Une pépite très éclectique dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer !

TTRRUUCES avait déjà dévoilé quelques titres ces derniers mois qui laissaient déjà présager un très bon album. Mais ils nous ont livré là un objet qui ne peut que dépassé les espérances de chacun ! Un album éponyme qui permet au duo de se présenter en bonne et due forme. TTRRUUCES est un album tout plein d’influences multiples principalement 60’s et 70’s. On y retrouve des recettes magiques mythiques qu’on connait tous par cœur. Pourtant, les deux artistes ont su jouer avec les sonorités, s’approprier ces classiques et ça donne un album sensationnel dont il va être difficile de se lasser tant il est diversifié.

L’épopée de Syd et Sadie

TTRRUUCES nous embarque aux côté de Sadie et Syd, les deux personnages du groupe, et on traverse avec eux un album plein d’aventures. L’album commence et c’est l’heure des présentations. Sad Girl nous dévoile le personnage de Sadie, jeune fille de 17 ans désenchantée et mélancolique, sur des aires très Beatlesesque. Une guitare acoustique et un ensemble de cordes d’une profonde douceur pour accompagner deux voix en harmonie. C’est divin !  Une petite pause plus expérimentale au milieu pour mieux retourner sur cette mélodie d’une planante mélancolie.

C’est bon, le personnage de Sadie est à bord et prend déjà les rennes. Avec Sensation Of Cool on a un titre beaucoup plus indé qui nous apparaît comme rempli de désillusion. Les couplets en basse/guitare/batterie fonctionnent à merveille. Mais ce n’est qu’après qu’on s’enflamme avec un refrain qui commence avec un synthé qui n’est pas sans rappeler celui de (I Want To Be Your) Mirror de Temples.

La grande explosion

On était déjà bien monté en puissance entre Sad Girl et Sensation Of Cool mais avec The Disco c’est l’explosion ! TTRRUUCES nous a posé là un sublime mixe entre un classique de blues un peu à la Bo Diddley et un hit du début des années 80. Avec une grosse basse qui attaque, TTRRUUCES nous envoie à la figure un titre face auquel il est absolument impossible de rester statique.

Dans Lost Boy, on fait la connaissance de Syd, compagnon de voyage de Sadie. Aussi irrésistiblement entraînant que The DiscoLost Boy ajoute une bonne guitare électrique à l’album et marque le vrai début de l’aventure. Besoin d’un petit break après cette incroyable montée d’adrénaline ? Bad Kids c’est une petite bouffée d’air aux allures de ballades folk. Parfait pour redescendre un peu avant de repartir de plus belle sur la piste de danse. Une pause certes mais qui ne se laissera pas manger par la puissance de ses voisins tant elle est jolie. Avec un court interlude pop sautillante, on se laisse flotter le temps de quelques secondes.

Maintenant bien détendus, on peut redémarrer. C’est TTRRUUCES, titre éponyme, qui a l’honneur de nous refaire décoller. Beaucoup plus électrique que ce qu’on avait pu avoir jusque là, TTRRUUCES est un titre à l’aspect quelque peu fantomatique. On a là un riff de blues classique retravaillé avec splendeur, complètement  hypnotisant et presque un peu effrayant. Dans la continuité, TTRRUUCES nous propose Elephant Evil, un titre qui dépeint un monde complètement dystopique pas irréel pour un sou, le tout le sur un rythme ultra cadencé, un peu robotique. On en sort complètement hypnotisé comme par le bruit répétitif d’une machine malgré des petits passages plus aériens. Un titre tout aussi incroyable qu’il est sombre.

Retour à la lumière

Strangers Now Forever c’est le calme après la tempête. Avec ses harmonies vocales, on a là un impression de s’envoler et de se sentir flotter. On monte doucement en puissance pour atteindre une explosion euphorique. Cette explosion, TTRUUCES nous l’offre dans I’m Alive, véritable ode à la joie. Un couplet chacun, Sadie et Syd ou Natalie et Jules (et sa voix à la Beck) se rejoignent pour scander ensemble « I’m Alive ! ». Plus estival, on pourra même savourer dans ce titre un solo de trompette bien sympa. Une belle invitation à danser avant de doucement finir le voyage.

On commence à sentir la fin venir avec Something Inside. Quoi de mieux qu’un bon titre psyché pour clôturer l’aventure. Planant au possible, Something Inside commence doucement à nous apaiser. On voit le grand final arriver, et quel grand final. L’album se termine avec Sleepy Head, une berceuse des plus lumineuses. Une voix douce qui nous chantonne à l’oreille « Finally Home » et on peut calmement redescendre après toutes ces péripéties.

EN bref

TTRRUUCES nous aura éblouis avec cet album ! On reste épatés à chaque nouvelle écoute sans jamais se lasser. Le duo connaît ses classiques et les maîtrise sur le bout des doigts pour nous offrir une pépite comme celle là. On trouve dans TTRRUUCES le confort de ce qui nous est familier, ce petit cocon intime, tout en nous emmenant dans une aventure pleine de belles trouvailles.  Presque impossible de choisir un titre préféré tant ils sont divers et aussi génialissime les uns que les autres. Une prodigieuse découverte qu’on oubliera pas dans un coin de si tôt !


Tracklist

1. Sad Girl

2. Sensation Of Cool

3. The Disco

4. Lost Boy

5. Bad Kids

6. TTRRUUCES

7. Evil Elephant

8. Stranger Now Forever

9. I’m Alive

10. Something Inside

11. Sleepy Head

Notre sélection : The Disco, Bad Kids, Elephant Evil, Something Inside

NOTE : 19/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *