Review : Hanni El Khatib – Flight

Après une pause nécessaire de trois ans, Hanni El Khatib revient en force avec Flight, un album surprenant et symbolique.

Après Savage Times en 2017, Hanni El Khatib a su qu’il avait besoin de temps. Du temps pour se reprendre en main, se retrouver et surtout ne pas sombrer. Soucieux de sa santé mentale, Hanni met tout de côté et se remet à créer petit à petit aux côtés de Leon Michels. Tête pensante de El Michels Affair et producteur de génie (Lana Del Rey, Travis Scott, A$AP Rocky…), il accompagnera Hanni El Khatib tout au long du processus de création de ce cinquième opus.

Flight se veut donc être l’album de la renaissance. Le californien retrouve le plaisir de composer. L’objectif n’est plus d’avoir un produit fini facilement adaptable en live mais plutôt de se laisser aller, d’être spontané et un peu farfelu.

Les 13 tracks de Flight défilent à une vitesse folle. Hanni nous présente un joyau brut qui nous fait passer par tous les états et ce dès le premier morceau. En effet, Carry ouvre le bal dans l’urgence. Court, vrombissant et efficace, il est la parfaite introduction à cet opus riche et explosif.

C’est bien la spontanéité qui articule cet album, Hanni El Khatib dépasse son garage rock signature et l’agrémente d’influences et de prises de risques remarquables. Avec le surprenant Alive, il sort de sa zone de confort et nous propose un titre catchy et addictif au clip complètement barré.

Sur Flight, Hanni emprunte au hip hop, à la soul, au blues, au trip hop… Si certains titres sonnent comme des interludes (Leader ou Detroit notamment), cet album regorge de pièces fortes. C’est le cas de Room, morceau sensuel et nonchalant aux pianos hypnotiques ou du bourdonnant Stressy. Mention spéciale à Harlow, véritable déclaration d’amour à sa chienne qui est d’ailleurs doublement à l’honneur puisque c’est elle qui habille cet album (cf. la pochette).

Le contexte de création de Flight apporte de la valeur ajoutée à ce disque. Si l’album semble perdre en puissance sur la fin, Hanni El Khatib s’aventure, tente des choses et se fait plaisir, le résultat est porté par sa voix suave et inimitable. Peace vient clôturer justement l’opus, Hanni  nous chante « I found peace, peace in my mind » et c’est franchement tout ce qu’on lui souhaite.

Flight sorti sur le label Innovative Leisure est disponible en digital et sortira en CD et en vinyle le 29 mai prochain.


Tracklist

1. Carry

2. Glassy

3. Alive

4. Colors

5. Stressy

6. Room

7. Leader

8. Gem

9. Harlow

10. Dumb

11. How

12. Detroit

13. Peace

Notre sélection : Room, Peace, Stressy, Alive

NOTE : 16/20

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *