Review : Ásgeir – Bury The Moon

Depuis son annonce en septembre dernier, on attendait avec grande impatience la parution de ce troisième album ! On vous partage notre ressenti.

Cela fait déjà huit années que le jeune auteur-compositeur-interprète nous charme avec des mélodies enchanteresses et une voix d’une douceur si agréable. On n’aime pas spoiler mais vous allez très rapidement vous en rendre compte par vous-même… Ce troisième album est tout bonnement divin ! Composé de 11 pistes qui s’enchaînent avec élégance, cet opus installe rapidement une ambiance nostalgique, comme si on accédait à tous les souvenirs d’enfance de l’artiste ainsi qu’à ses plus récentes expériences personnelles. Une introspection menée brillamment, avec des paroles qui dégagent une sincérité prenante sublimées par sa voix haut perchée et une instrumentation riche et variée. A la croisée entre folk, pop et électronique, Ásgeir déploie ses ailes dans ce corpus qui tutoie littéralement les étoiles !

Comme à l’accoutumée, sa musique nous fait faire un plongeon dans le folklore islandais. On l’imagine parfaitement composer cet opus seul avec sa guitare, dans une maisonnette au beau milieu de nulle part, entouré des sublimes paysages que nous offrent la saison hivernale sur l’île. Ce besoin de solitude, de reconnexion avec soi-même suite à une rupture sentimentale, donne cette touche personnelle, intimiste à sa musique qui se veut exploratrice et pleine d’authenticité.

“I think the lyrical side of the album is, at times, a bit more personal for me now, because my Dad and I did it together. We spent a lot of time together”.

 

Ásgeir nous propose une musique pure avec de temps à autre l’ajout subtil de cuivres qui nous donnerait presque l’impression de traverser les paysages sauvages de l’Islande. Bury The Moon est un retour aux sources pour le jeune artiste. On retrouve cette folk authentique et chargée en émotion de ses débuts parsemée de gimmicks plus électroniques. Pour illustrer cela, il suffit d’écouter Rattled Snow et son rythme frénétique qui nous fait glisser au cœur d’une tourmente obsédante dans laquelle nos sens sont à la fois perdus et en pleine ébullition ! Dans la même lignée, on retrouve en dernière position le tumultueux Bury the Moon qui a donné son nom à l’album. A son écoute on comprend rapidement ce choix : cette piste nous raconte l’histoire d’un homme qui accomplit toutes les choses inimaginables afin de faire plaisir à son être-aimé. Avec cet album, Ásgeir semble ne s’être mis aucune limite. Il écrit avec le cœur, dégage une pureté et une humilité qui nous laisse pantois ! Bluffant.

Ásgeir sera de passage dans la capitale le 17 février prochain pour une date unique au Trianon ! De plus, on ne saurait que vous conseiller de découvrir la version islandaise de ce disque intitulée Sátt qui apporte une toute autre dimension à son projet.


Tracklist

1. Pictures

2. Youth

3. Breathe

4. Eventide

5. Lazy Giants

6. Overlay

7. Rattled Snow

8. Turn Gold to Sand

9. Living Water

10. Until Daybreak

11. Bury the Moon

Notre sélection : Rattled Snow, Pictures, Eventide, Living Water

NOTE :  19,5/20

3 réponses sur “Review : Ásgeir – Bury The Moon”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *