Introducing… Everyone You Know

Direction l’Angleterre avec deux frères qui n’ont pas fini de faire parler d’eux. Introducing… Everyone You Know !

Everyone You Know c’est l’histoire de deux demi-frères bourrés de talent – Rhys, jeune papa âgé de 24 ans et Harvey de cinq ans son cadet, petit prodige en production – qui proposent un son plein d’énergie, qui casse les frontières des genres et est ultra catchy !

Rhys a commencé la musique alors qu’il était encore à l’école à Hampshire, à partir d’un logiciel et d’un ordinateur offerts par son oncle. Puis, quand il a entamé ses études de media/musique/photographie, il a passé la vitesse supérieure et s’est mis à peaufiner ses rimes et son rap. Pendant ce temps, Harvey l’observait de loin…

Everyone You Know =  « des gens normaux qui mènent une vie normale ».

 

C’est ainsi que les deux frères définissent l’ADN de leur duo. Des chroniqueurs de la vie de tous les jours. Les deux lads ont une oreille aiguisée pour les sons  « post-millénial »  nés en Grande Bretagne. Des Streets aux Arctic Monkeys, en passant par les plus grands sons hip-hop US, Everyone You Know parvient à brasser ces diverses influences et produire des morceaux uniques et modernes. Leurs compositions sont agrémentées de textes poignants et lyriques racontant le quotidien de deux gars de la banlieue de Londres.

Rhys et Harvey appartiennent à la génération qui aime la musique et la consomme sans frontière.  Ils ne se limitent pas à un genre. Ils grandissent avec des parents qui écoutent de la brit pop, du R&B, de la house, du hip hop East Coast, de la jungle… Un jour, ces deux musiciens autodidactes publient quelques titres sur Soundcloud et quatre semaines plus tard ils sont signés sur un label anglais.

Il y a tout juste un an, le binôme faisait son entrée par la grande porte avec Cheer Up Charlie. En cinq morceaux ensorcelants et deux interludes cinglants, les deux frères prodiges dévoilaient leurs talents de musiciens autodidactes et démontraient avec souplesse l’agilité avec laquelle ils naviguent entre les genres. Ils sont de la génération playlist, très éclectiques dans leurs goûts musicaux, influencés et inspirés par mille courants qu’ils distillent dans leur travail.

A son écoute, on ne peut être que bluffé ! Dance Like We Used To, morceau passé au turbocompresseur et tiré de ce premier EP, rappelle beaucoup l’âge d’or de The Prodigy, quand il sortaient Fat of the Land, alors que Rhys avait un an et Harv, moins-quatre ans. De même, Father’s Temper, c’est l’apogée de Massive Attack (on vous laisse faire le calcul vous-même). Mais, miraculeusement, chaque morceau sonne avant tout comme Everyone You Know.

Ils continuent leur ascension avec leur nouvel EP Look After Your Pennies sorti en août dernier. On retrouve ce mélange d’électro-hip-hop avec des textes bourrés de réalisme dont ils ont le secret. Avec cet opus, ils souhaitaient refléter leurs vies changeantes : une signature en label, une nouvelle-née pour Rhys… En ressort un cocktail explosif au groove irrésistible avec notamment She Don’t Dance, lead single merveilleusement funk serti par un enivrant falsetto de Rhys ou encore l’intense et non moins bon The Drive qui se veut comme une chronique d’un jeune homme poussant les limites pour s’amuser et faisant face aux conséquences. En bref, un petit quart d’heure plein de fougue, sans retenue et musicalement exquis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *