Notre sélection d’albums à retenir de 2019

On ne manque pas à la tradition ! On vous souhaite de bonnes fêtes avec en prime notre sélection des disques qui ont marqué cette année 2019 !

Tourist – Wild

Pour son second album en mois d’un an, William Philipps est revenu en grandes pompes avec Wild, un concentré de tout son talent réparti en 10 pistes de haute volée ! En effet, Tourist compose avec brio une musique texturée, chargée en émotions, romantique et mélancolique, qui met en éveil tous nos sens, nous invitant dans une bulle si confortable et apaisante.

A retrouver ici.

SebastiAn – Thirst

Huit ans après Total, SebastiAn ne s’est pas contenté de rester dans sa zone de confort… Risqué mais réussi, cet opus sur-influencé maintient le DJ et producteur français dans la cour des grands. Thirst fonctionne parce qu’il déborde d’expériences et de références plus riches les unes que les autres mais il demande qu’on s’y attarde suffisamment pour saisir le maximum de son potentiel.

A retourner ici.

FKA twigs – Magdalene

Cinq ans après nous avoir offert son inoubliable premier album LP1, la divine FKA twigs débarque avec Magdalene. En quelque sorte liturgique et sans aucun doute envoûtant, ce second opus est une nouvelle fois très expérimental, entre trip hop, musique électronique et R&B, probablement difficile d’accès pour les néophytes mais grandement satisfaisant pour les fans de la première heure.

A retrouver ici.

Isaac Delusion – uplifters

Seulement deux ans et demi se sont écoulés depuis la parution de Rust & Gold et on craignait qu’Isaac Delusion ne puisse atteindre cette barre ci-haut placée – il faisait partie de notre sélection d’albums à retenir de 2017 – mais le défi a été relevé grâce à une recette qui fonctionne à tous les coups : mélodies minimales mais addictives, voix reconnaissable parmi milles, univers pop aux multiples couleurs.

A retrouver ici.

Marie-Flore – Braquage

Braquage est un album thérapeutique, voire peut-être même cathartique. Il décrit une certaine réalité, sans concession, de l’amour et de la complexité des relations de notre époque et nous incite à nous questionner sur l’amour en 2019 et sur notre rapport à l’être aimé(e) puis déchu(e). Marie-Flore signe un album surpuissant qui nous a complètement happés par les émotions, d’une rare justesse, qu’on a pu ressentir.

A retrouver ici.

Temples – Hot Motion

Temples n’oublie pas ses racines et sait renouer avec le rock psyché qui l’a fait entrer par la grande porte avec Atomise, morceau aux accents de San Dance de leur premier opus, mais qui sait dépasser le modèle pour finir en explosion grandiose. Avec un Hot Motion maîtrisé avec talent, Temples confirme son unicité. On ressort de ce voyage comme apaisé et Monuments résonne comme un générique de fin alliant douceur et célébration…

A retrouver ici.

Vendredi sur Mer – Premiers Emois

Un opus plein de volupté, glamour et sensuel, dans lequel on a l’impression que la suissesse nous susurre ses textes à l’oreille sur un fond de musique inspiré des années 70-80’s. En bonus, on découvre quatre pistes extraites de son EP Marrée basse sorti en novembre 2017 ! Et si l’univers musical de Vendredi sur Mer ne vous suffit pas, appréciez la beauté de ses visuels dont notamment la pochette en référence à la Vénus de Botticelli. On adore !

A retrouver ici.

James Blake – Assume Form

Ce qu’on aime chez James Blake c’est cette mélancolie dévastatrice, cette voix aérienne, son falsetto plein de charme, ces silences qui marquent les productions à la fois audacieuses et minimalistes ainsi que ses textes remplis d’émotions et de sincérité. Avec Assume Form, James semble glisser davantage dans le mainstream avec de nombreuses pistes collant à la veine musicale actuelle tout en y apportant cette touche qui lui est propre.

A retrouver ici.

James Gillespie – Safe

Deux ans et demi après nous avoir fait succomber avec son irrésistible What You Do, le songwriter britannique sortait son premier album Safe en octobre dernier. Entre ballades intimistes pleines de mélancolie et singles folk, ce premier opus se veut introspectif et promet un bel avenir pour le talentueux James Gillespie.

A retrouver ici.

Mac DeMarco – Here Comes The Cowboy

Bien qu’Here Comes The Cowboy apparaît comme en marge de la discographie du surprenant Mac DeMarco, il n’en reste pour le moins une pièce majeure, pour lui et pour ses fans. D’un côté musical, la guitare est plus qu’agréable, le piano nous entraîne sans résistance et les paroles jouent leur rôle en rentrant dans la tête dès la première écoute.

A retrouver ici.

Sweadish Death Candy – Are You Serious?

Après un premier album supersonique sorti l’année dernière, les Londoniens de Swedish Death Candy se surpassent et sortent Are You Nervous?, un bijou garage psychédélique à la sauce alternative ! Les lads se sont éclatés en studio et ça s’entend : on retrouve 11 pistes regroupées en un magnum opus dans lequel l’intensité est maîtresse et qui se transforme un futur classique !

A retrouver ici.

Zimmer – Zimmer

Avec la sortie de son premier opus, le petit prodige de l’écurie Roche Musique nous a convié dans un univers expérimental varié, parfaitement ficelé, nous hypnotisant notamment grâce à des pistes instrumentales de haute volée à l’image de Physique et Dawn, nos deux coups de cœur ! Un corpus de 13 morceaux qui se déguste sans modération !

A retrouver ici.

KAYTRANADA – BUBBA

Placé dans cette sélection à la dernière minute, le nouvel opus du producteur canadien est tout bonnement grandiose ! Teasé quelques heures avant sa parution grâce à son entêtante collaboration avec Kali Uchis, ce second disque transpire le groove, ce à travers les 17 pistes qui ne manqueront pas de vous faire danser.

A retrouver ici.

Rilès – Welcome To The Jungle 

Alors que cela fait déjà un bon bout de temps que le rappeur rouennais nous balance ses prods, il débarquait en grandes pompes en août dernier avec un premier opus regroupant 18 morceaux ! Welcome To The Jungle est un condensé aux multiples influences, avec un côté à la fois poétique, tribal et urbain.

A retrouver ici.

French 79 – Joshua 

Avec cet album réussi, French 79 affirme sa singularité et insuffle une bouffée d’air frais dans la scène électronique française. Allant de mélodies épiques en passant par des airs envoûtants et hypnotiques, Joshua est un de ces albums qui s’écoute d’une traite sans s’épuiser !

A retrouver ici.


En dehors des traditionnels albums, on se devait de mettre en avant cinq EP qui ont tourné en boucle dans nos oreilles !

Emotional Oranges – The Juice Vol, 1.

Un an après avoir fait leur découverte avec l’inusable et incontournable Motion, les Californiens d’Emotional Oranges nous ont fait dansé avec deux EP distillés au court de ces douze derniers mois. Et c’est le volume 1 qui restera notre favori avec huit morceaux groovy à souhait qu’on ne peut que vous conseiller d’écouter sans modération !

A retrouver ici.

Dampa – Color/Blind

Estomaqués devant leur prestation lors de la dernière édition du Vie SauvageDampa nous aura collé de nombreuses claques cette année avec des compositions à la fois sensuelles et transcendantes. Les lauréats 2019 du Prix Société Ricard Live ont ainsi assemblé leurs morceaux dans ce mini album à la croisée des genres qui ne vous laissera pas indifférent.

A retrouver ici.

Else – Sequence, Pt. 1

Durant ces dix-huit minutes de pur régal, les deux compères se sont amusés à entremêler les nappes électroniques, fluctuant entre mélodies aériennes et parfois plus profondes, pour un résultat qui nous provoque de multiples émotions mais surtout nous plonge dans un état de plénitude délicieusement agréable. Else créé des mélodies enchanteresses, un électro magnétique et poétique qui mérite d’être découvert et apprécié !

A retrouver ici.

grandson – a modern tragedy, vol. 3

Dans a modern tragedy vol. 3, le jeune artiste de 25 ans reprend une recette qui fonctionne avec des guitares lourdes, une base bien rock sur laquelle il saupoudre de l’électro parfaitement dosée et pose son flow qui se veut parfois presque hip-hop. Un joyeux bordel qui transpire la sincérité et la pugnacité et qui complète parfaitement sa collection d’EPs qu’on vous conseille vivement d’écouter !

A retrouver ici.

Everyone You Know – Look After Your Pennies

Quelques jours avant leur passage plus que remarqué lors de la dernière édition du MaMA festival, les deux frères présentaient leur second EP qui ne se limite pas à un genre, bien au contraire ! Au programme : un petit quart d’heure plein de fougue, sans retenue et musicalement exquis !

A retrouver ici.