Review : Temples – Hot Motion

Le groupe chevelu le plus psyché de Grande-Bretagne est de retour après deux ans d’attente et dévoile son troisième opus intitulé Hot Motion. Retour sur ce qui pourrait bien être l’un des meilleurs albums de cet automne. 

Et de trois ! Le quatuor britannique Temples qui nous avait enchanté avec Sun Structures (2015) puis Volcano (2017) revient avec un nouvel album mêlant charme et puissance. Si beaucoup avaient été séduits par la touche un peu datée qu’apportait le groupe lors de son premier opus, Temples refuse de s’y cloisonner. Toujours plus psyché avec une pointe d’audace, Temples semble plus que jamais connaître ses points forts et fait le choix de les faire briller au maximum tout en se renouvelant, encore. Hot Motion semble être le bilan de cette pièce en trois acte, plus abouti, plus mature mais toujours aussi poétique et mélodieux.

C’est le single éponyme Hot Motion qui ouvre le bal, véritable introduction flamboyante qui annonce le voyage hypnotique auquel nous sommes conviés. Avec cet opus, Temples trouve l’équilibre idéal entre profondeur et volupté. Cohérent et consistant, Hot Motion se savoure d’une traite (puis d’une autre et d’encore une autre…) et ne s’épuise pas. Holy HorsesContext ou encore The Howl sont de ces morceaux vibrants dont l’énergie semble déteindre sur soi tandis que You’re Either On Something ou Monuments semblent refléter une nostalgie étrangement confortable. 

Temples n’oublie pas ses racines et sait renouer avec le rock psyché qui l’a fait entrer par la grande porte avec Atomise, morceau aux accents de San Dance de leur premier opus, mais qui sait dépasser le modèle pour finir en explosion grandiose. Porté par la voix envoûtante de James Bagshaw, le groupe semble explorer un côté plus sombre de sa créativité qui épouse aisément l’aspect mystique et lyrique qu’il incarne.

Avec un Hot Motion maîtrisé avec talent, Temples confirme son unicité. On ressort de ce voyage comme apaisé et Monuments résonne comme un générique de fin alliant douceur et célébration…

Temples jouera au Trabendo le 20 novembre prochain. Vous pouvez déjà commander Hot Motion ici.


Tracklist

1. Hot Motion

2. You’re Either On Something

3. Holy Horses

4. The Howl

5. Context

6. The Beam

7. Not Quite The Same

8. Atomise

9. It’s All Coming Out

10. Step Down

11. Monuments

Notre sélection : MonumentsContext, Holy HorsesYou’re Either On Something.

Note : 18/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *